Sergio est présentateur sur une petite chaine de télévision. Pendant la journée, il cherche des sujets et des personnes à inviter pour faire gagner des parts d’audience à son émission. Il lit les journaux, surfe sur le web… Bref, il est à l’affût. Soudain, il tombe sur votre blog. Séduit, il demande à sa charmante assistante de vous passer un coup de fil pour connaître vos disponibilités. Le rendez-vous est arrangé et votre passage médiatique organisé. Bien évidemment, vous avez travaillé votre storytelling et vous connaissez l’importance de développer une personnalité de bon client. Mieux, vous avez un petit secret pour mettre Sergio dans votre poche, et par là même vous assurer des retours positifs et une mise en valeur de votre business : vous savez personnaliser vos réponses !

Comment répondre à un journaliste ?

Sergio est présentateur sur une petite chaine de télévision. Pendant la journée, il cherche des sujets et des personnes à inviter pour faire gagner des parts d’audience à son émission. Il lit les journaux, surfe sur le web… Bref, il est à l’affût. Soudain, il tombe sur votre blog. Séduit, il demande à sa charmante assistante de vous passer un coup de fil pour connaître vos disponibilités. Le rendez-vous est arrangé et votre passage médiatique organisé. Bien évidemment, vous avez travaillé votre storytelling et vous connaissez l’importance de développer une personnalité de bon client. Mieux, vous avez un petit secret pour mettre Sergio dans votre poche, et par là même vous assurer des retours positifs et une mise en valeur de votre business : vous savez personnaliser vos réponses !

La personnalisation : un outil simple et puissant…

La personnalisation est un mécanisme extrêmement simple qui vous permettra d’une part de démontrer votre confiance en vous, et d’autre part de renforcer, si besoin est, votre statut d’expert. Elle repose sur la mention répétée du nom de votre interlocuteur et si possible sur des références à son travail ou sa réputation.

Je m’explique : quand l’assistante de Sergio vous a téléphoné, elle a sans doute mentionné le nom de l’émission et de son présentateur. À partir de ce moment, votre tâche est tout simplement de compiler les informations pertinentes à son sujet, afin de pouvoir faire des analogismes avec votre propre parcours personnel. Regardez ses apparitions précédentes, et notamment celles qui portent sur des sujets qui pourraient se rapprocher de votre champ de compétences.

Cela vous permettra de lancer des répliques dans le style « effectivement Sergio, et comme vous le disiez récemment, l’efficacité est un pilier du développement ». L’intérêt ? Démontrer à votre audience que vous êtes tout à fait à l’aise à l’idée d’une joute verbale avec un journaliste  et que vous êtes une personne amicale et ouverte d’esprit. Le tout en développant la sympathie de Sergio à votre égard.

…preuve d’une personnalité de bon client

Votre capacité à mettre Sergio en avant est toute à votre honneur, et vous assurera à coup sûr la reconnaissance des médias. Inutile de vous dire que les journalistes ont des egos surdimensionnés. La personnalisation est donc un excellent moyen d’éviter tout conflit et d’être pris pour cible par des critiques trop virulentes.

Le simple fait de répéter son nom à votre intervieweur crée une certaine complicité à l’écran (ou à l’antenne) et démontre votre empathie à l’égard de vos interlocuteurs. Cela prouve non seulement votre respect, mais permet à Sergio de briller à travers votre discours, ce qui le poussera à vous rendre la pareille et renforcera donc votre crédibilité et votre légitimité.

Des exemples très célèbres sont d’ailleurs identifiables. Il vous suffit de vous plonger dans les archives des chaînes nationales et d’étudier les interventions de personnalités politiques pour vous rendre compte que la personnalisation est monnaie courante. Du « Mon cher Poivre d’Arvor » au « Ce que vous dites est très juste Anne Sinclair… » (oui j’aime bien les références vintages), vous ne pourrez que comprendre l’efficacité d’un tel procédé.

La personnalisation poussera sans doute votre intervieweur à vouloir s’octroyer une plus grande place dans votre storytelling pensez-vous… Vous n’avez pas tort, mais cela vous permettra de développer plus d’arguments et d’aller plus en profondeur dans votre discours. De quoi voir apparaître de concrètes retombées en termes de notoriété et rapidement renforcer votre aura de bon communicant. Et oui, la médiatisation est ainsi faite, il faut parfois savoir se faire un peu d’ombre pour enfin s’épanouir à la lumière !

,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.