Si la médiatisation peut vous offrir des opportunités telles qu’être interviewé sur un plateau télévisé ou sur les ondes d’une radio, elle mettra vos capacités d’orateur à rude épreuve. Le trac s’invite généralement de lui-même lors de vos premières performances et peut transformer cette belle occasion de diffuser votre message en parcours du combattant. Si l’importance de la clarté de votre message est évidente, car elle fixe votre positionnement stratégique, développe votre personnalité de bon-client et votre statut d’expert, il n’est pas aisé de communiquer d’une manière naturelle. Pour que vos prises de paroles soient impactantes, vous devez travailler votre élocution, le fond de votre message et la construction de vos raisonnements. Comment ? Ce n'est ce que nous nous apprêtons à découvrir !

Crever l'écran lors de vos apparitions en 2 étapes.

Si la médiatisation peut vous offrir des opportunités telles qu’être interviewé sur un plateau télévisé ou sur les ondes d’une radio, elle mettra vos capacités d’orateur à rude épreuve. Le trac s’invite généralement de lui-même lors de vos premières performances et peut transformer cette belle occasion de diffuser votre message en parcours du combattant. Si l’importance de la clarté de votre message est évidente, car elle fixe votre positionnement stratégique, développe votre personnalité de bon-client et votre statut d’expert, il n’est pas aisé de communiquer d’une manière naturelle. Pour que vos prises de paroles soient impactantes, vous devez travailler votre élocution, le fond de votre message et la construction de vos raisonnements. Comment ? Ce n’est ce que nous nous apprêtons à découvrir !

Étape 1 : Gérer la a pression liée à la prise de parole en public

Si vous êtes médiatisé de façon fréquente c’est que vous avez fait un vrai travail (en suivant mes conseils) pour parvenir à ce résultat. Vos communiqués de presse sont efficaces, votre dossier de presse complet et votre storytelling touche ses cibles. Seulement voilà, la prise de parole en public est la plus difficile des étapes de votre communication. Crispé par l’enjeu, les regards braqués sur vous, ou les questions imprévues de vos intervieweurs, il existe toujours un risque de ne pas parvenir à partager votre message de façon cohérente. Cela peut avoir une influence néfaste sur votre business en matière de crédibilité. Voici quelques conseils pour vous préparer efficacement.

  • Le coaching : le coaching est un phénomène qui se développe de plus en plus. À tel point qu’il est aujourd’hui présent dans la plupart des domaines touchant les qualités intrinsèques de la personnalité qui peuvent influencer de prés ou de loin le domaine professionnel : motivation, organisation, remise en forme… Il n’est donc pas étonnant de découvrir l’existence du coaching en prise de parole. Ce dernier vous permettra d’apprendre à gérer votre respiration, vos intonations et à savoir répondre aux questions « pièges » pour relancer le débat à votre avantage sans trébucher. Bien plus efficaces qu’un entrainement en famille ou avec vos amis, les mises en situation vous permettront de prendre toute la mesure de la pression afférente à un passage médiatique. Si ces formations sont évidemment payantes, elles peuvent représenter un atout majeur dans la démonstration de votre professionnalisme.
  • Les activités ludiques qui développent votre prise de parole : Il existe tout un panel d’activités qui peuvent vous permettre d’allier loisir et apprentissage de la prise de parole en public. Pourquoi ne pas envisager alors de prendre des cours de théâtre par exemple (l’improvisation sera sans doute le domaine qui vous apportera le plus, car elle  introduit une notion de réactivité face à l’inconnu) ? Dans un autre registre il existe aussi des groupes de réflexion qui permettent à leurs membres de prendre la parole pour développer leur point de vue (associations, mouvements politiques de proximité…). C’est le genre d’exercices qui vous permettra d’améliorer la mise en lumière de vos arguments via l’expression orale. À ne pas négliger !

Étape 2 : Adopter un détachement psychologique face aux enjeux

Pour devenir performant dans votre prise de parole, vous devez pouvoir dédramatiser la situation. Si cela peut sembler plus facile à dire qu’à faire, il existe certains exercices pratiques que vous pouvez effectuer pour vous permettre d’évacuer la pression d’un passage médiatique.

  • La mise en situation : pour cet exercice, vous devrez simuler autant que faire se peut les conditions de votre interview. Habillez-vous avec les vêtements que vous pensez utiliser le jour J (ce qui permet plus d’immersion) et préparez vos fiches bristols où vous ferez figurer les idées conductrices de votre réflexion et les mots-clés à utiliser. Vous pouvez aussi demander à un ami de jouer le rôle de l’animateur (cela n’est pas obligatoire, vous pouvez très bien préparer une série de questions à laquelle vous vous efforcerez de répondre clairement). Placez-vous en situation de sorte que vous puissiez aussi travailler votre langage corporel. La manière la plus efficace d’effectuer cet exercice et de s’enregistrer et de ne pas faire de pause (quitte à recommencer maintes et maintes fois jusqu’à ce que cela soit parfait). Après chaque performance, vous n’aurez plus qu’à écouter votre discours pour vous rendre compte des améliorations à y apporter.
  • Le respect des contraintes médiatiques : dans le même esprit, vous pourrez effectuer des prises de parole « montre en main ». Vous savez à peu près combien de temps votre passage médiatique durera. Vous devez donc être capable de diffuser votre message en respectant cette donnée. Gardez aussi en mémoire qu’en matière de communication orale, ce sont surtout les premiers mots qui importent. De trop longues tirades risquent de faire décrocher votre audience. Allez droit au but et essayez de toujours placer vos mots-clés dans vos 2 ou 3 premières phrases. Si ce n’est pas le cas, votre positionnement stratégique pourrait  perdre en clarté.

Votre performance médiatique aura un impact important sur votre image de marque. C’est pourquoi travailler votre prise de parole est vital. Gardez aussi à l’esprit que la communication en public est bien différente d’un simple contact direct avec un seul interlocuteur.

La pression est réelle et devrait monter d’un cran quand vous arriverez sur les lieux et vous rendrez compte du nombre de personnes qui travaillent sur place pour diffuser votre message. Pour lutter efficacement contre le trac, préparez-vous sérieusement et essayez d’arriver en avance à votre rendez-vous. Vous pourrez ainsi vous accorder un petit moment pour vous concentrer. Maintenant il ne vous reste plus qu’à vous présenter face à votre audience…bonne chance !

, , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.