Maxence Rigottier sur Arte

Interview : Comment Maxence Rigottier a profité d’une audience de 350 000 téléspectateurs sur Arte pour multiplier les abonnés à sa lite e-mail

Maxence Rigottier est parieur sportif professionnel : il délivre ses meilleurs conseils sur son blog et propose également des formations pour aider les personnes qui souhaitent gagner de l’argent grâce aux paris sportifs. Installé à Malte pour optimiser sa situation en tant que parieur pro, il est également un blogueur professionnel et vit entièrement de ses activités sur internet. Maxence est une personne qui se forme continuellement et qui passe à l’action pour atteindre ses objectifs. Il est également membre de ma formation en relations presse « Le Bon Client des Médias ». C’est donc en mettant toutes les chances de son côté que Maxence a obtenu sa première parution dans les médias sur une grande chaîne Franco-Allemande. Vous verrez dans cette interview comment il a obtenu cet excellent résultat et quelles sont les leçons qu’il en retire.

L’interview vidéo de Maxence Rigottier :

(La vidéo connait des ralentissements à quelques moments mais le plus important est audible).

Prenez de quoi noter et appuyez sur play pour écouter l’interview.

Cliquez-ici pour télécharger le fichier au format MP3

Faites : « Fichier > Enregistrer sous… » sur votre navigateur web si le téléchargement ne démarre pas automatiquement.

Ce que vous apprendrez dans cette interview :

[00:50] Qui est Maxence Rigottier?

[01:35] Quelle est son activité ?

[03:04] Quels ont été ses résultats dans les médias ?

[05:30] Quelle méthode de médiatisation a-t-il utilisé ?

[09:55] Qu’en a-t-il retiré ?

Les résultats de Maxence dans les médias :

Maxence rigottier à la tv

Cliquez-ici pour voir le passage TV de Maxence

Retranscription de l’interview :

Alexandre : Bonjour à tous. Ici Alexandre Roth, expert et responsable du blog devenez-mediatique.com. Aujourd’hui les amis, on reçoit un invité de marque, de prestige puisque je suis avec Maxence Rigottier. Salut Maxence.

Maxence : Salut Alex. Bonjour à tous. Ravi de vous retrouver aujourd’hui pour une petite étude de cas et pour partager un petit peu mon expérience dans certains domaines.

Alexandre : Ça va être super. Je suis ravi que tu aies accepté mon invitation parce qu’effectivement comme tu viens de l’annoncer, on a des choses à partager avec ceux qui nous regardent aujourd’hui. On va résumer d’abord. Tu es un blogueur professionnel. Aujourd’hui tu gagnes ta vie sur Internet, notamment sur les paris sportifs mais aussi la course à pied. Est-ce que tu peux te présenter pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de toi, Maxence, s’il te plait ?

Maxence : Absolument. C’est tout bête. J’ai démarré sur Internet fin 2010. Ça va faire bientôt 5 ans que je suis sur Internet et, comme j’aime bien le dire souvent, quand j’ai démarré je ne connaissais absolument rien, c’est-à-dire je ne connaissais pas WordPress, pas les auto-répondeurs, je n’avais jamais fait de pages de vente, etc. Je suis né dans une famille dans un village de moins de 90 habitants

Alexandre : Pas mal.

Maxence : On n’a toujours pas la connexion ADSL, vous avez soit le boitier domino 3G de Orange ou le satellite avec Nordnet. C’est vraiment pour vous montrer d’où je pars. Vraiment une connexion assez catastrophique. Au cours des dernières années, j’ai différents sites Web : un site Web sur les paris sportifs qui s’appelle gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr, un site Web sur la course à pied qui s’appelle blog-course-a-pied.com et un nouveau depuis le début d’année 2015 qui s’appelle vivre-de-son-site-internet.com. Au cours des dernières années, j’ai investi plus de 30.000 euros, 35.000 euros, dans les formations, coaching, séminaires auprès de la blogosphère française : Olivier Roland, David Geay, Cédric Annicette, Laurent Chénot et toi-même aussi Alexandre par rapport à ta formation « Devenez médiatique », tout ce qui est coach média. C’est ce qui me permet aujourd’hui en 2015 de réaliser plus de 100.000 euros de ventes à travers mon site de course à pied et mon site de paris sportifs.

Alexandre : Cool, super. C’est un résumé parfait de ce CV qui est déjà bien rempli. Justement, ce qui nous amène aujourd’hui dans cette interview avec Maxence, tu l’as dit, tu es client d’une de mes formations qui s’appelle « Le bon client des médias », qui apprend aux personnes entrepreneurs qui souhaitent médiatiser leur activité, d’obtenir des parutions dans les médias pour avoir plus de visibilité et plus de clientèle. Justement en étant membre et client de la formation « Le bon client des médias », tu as commencé à appliquer, tu as commencé à avoir des parutions dans les médias et j’ai vu récemment que tu as eu une première grosse parution pour moi. Je pense qu’il s’agit d’une parution télévisuelle Arte sur la chaine franco-allemande, si je ne dis pas de bêtises. C’était quand même un beau résultat et je voulais qu’on parle de ça. Comment tu t’étais débrouillé ? Quelle était la stratégie que tu avais appliquée pour obtenir ta première parution ? Est-ce que c’est ta première parution télé d’ailleurs ?

Maxence : Télé, oui. Par contre j’avais déjà participé à un reportage concernant un réalisateur indépendant, dans différents autres médias. Mais pour la course à pied, plus dans des journaux et magazines.

Alexandre : OK. Donc première parution télévisuelle, dans le milieu des paris sportifs, en tant qu’expert dans les paris sportifs. Est-ce que tu peux nous en dire plus ? Quels ont été les résultats ? Comment tu t’y es pris pour que ceux qui nous écoutent puissent faire à peu près la même chose ?

Maxence : Absolument. C’est tout bête. Quand vous avez une visibilité sur le Web, soit une page Facebook, une chaine YouTube ou un site Web, vous avec soit l’opportunité d’avoir de temps en temps des demandes de la part d’interviews, soit de la télé, des médias style radio ou encore papier, ou faire une démarche pour avoir ces contacts. Là, c’est tout bête. Comme il va y avoir l’Euro 2016, j’ai été contacté par une journaliste qui souhaitait faire un reportage à 100 % vis-à-vis des paris sportifs. Donc c’est une membre de la chaine Vox Pop sur Arte. J’ai fait différentes apparitions. Elle m’avait contacté fin septembre. Comme j’étais à Paris début octobre pour des événements infopreneurs, à cette occasion on a pu réaliser une interview. C’était au Cercle de Clichy-Montmartre pour ceux qui connaissent s’il y a un peu des joueurs de poker, des parieurs qui nous regardent. C’était vraiment pour expliquer l’évolution des marchés en ligne des paris sportifs depuis l’arrivée de l’Arjel. L’arrivée de l’Arjel, c’est une régulation des jeux en ligne qui a eu lieu en juin 2010.

Alexandre : OK. Du coup à l’intérieur de la formation « Le bon client des médias », je dis qu’il y a à peu près deux façons de s’y prendre, soit une façon active, soit une façon passive pour attirer les journalistes. Toi, tu n’as pas envoyé de communiqué de presse, en tout cas pas encore

Maxence : Pas encore.

Alexandre : Mais c’est la journaliste qui est venue te chercher en cherchant des infos sur les paris sportifs. C’est bien ça ?

Maxence : Oui, absolument. Par contre en 2016, comme je te l’avais précisé, il va y avoir l’Euro de football en 2016 en France et les Jeux Olympiques au Brésil en août. Juin et août, ça me fait penser comme en 2012, j’avais déjà été un petit peu contacté mais à l’époque mon site avait juste un an, il n’était pas très visible. Mais quand vous avez des événements majeurs par rapport à votre thématique, c’est extrêmement important d’être dispo et surtout d’avoir une véritable stratégie. Là je vais avoir une véritable stratégie parce qu’ils vont chercher des gens qui vont être dans les paris sportifs par rapport à l’Euro et les Jeux Olympiques. Bingo, moi avec la stratégie que je vais mettre en place vis-à-vis de ta formation, ça va me permettre de passer dans un maximum de médias.

Alexandre : Super. Elle t’a contacté, cette journaliste. Est-ce que c’était difficile ? Il y avait d’autres candidats ? Tu l’as tout de suite rappelée, elle t’a laissé son numéro de téléphone ? Comment ça s’est conclu, cette interview chez Arte ?

Maxence : Elle m’a contacté sur Facebook. Donc au début on se dit, est-ce que c’est vrai ou non. Je l’ai rappelée, ensuite je l’ai eue au téléphone, je lui ai expliqué un petit peu mes disponibilités, on a dû parler grosso modo une demi-heure. Après, on s’est donné un lieu de rendez-vous avec son caméraman et elle-même. C’était début octobre au Cercle Clichy-Montmartre à Paris pour que ce soit bien dans la thématique des paris sportifs. Ça s’est fait en deux temps : elle me contacte, elle m’a laissé son numéro, je l’appelle, on s’est téléphoné, elle m’a demandé pas mal de renseignements pendant 30 minutes au téléphone, ensuite deuxième rendez-vous, physique, qui a eu lieu début octobre et après publication du reportage en intégralité, c’était le 29 novembre, donc deux mois grosso modo plus tard.

Alexandre : OK. C’est intéressant que tu spécifies bien ce parcours parce que j’explique dans la formation que quand un ou une journaliste nous appelle, il faut toujours pitcher, avoir ses mots-clés, ses phrases-clés et savoir rapidement parler de son business et de son expertise pour intéresser la personne qu’on a en face. J’imagine qu’à ce moment-là tu as donné envie, tu as montré que tu savais de quoi tu parlais. Tu peux nous en dire plus là-dessus.

Maxence : Complètement. J’ai un petit peu retenu mes phrases-types parce que je me souviens que tu avais évoqué notamment dans la séduction « si vous voulez avoir la femme de vos rêves, devenez l’homme de vos rêves », c’est une peu la même chose dans les paris sportifs, « si vous voulez générer un complément de revenus, ayez tous les outils pour parier comme un pro ». J’avais différentes phrases-types. Comme je connais principalement bien le sujet et le fait aussi d’être sur Internet en faisant des vidéos, des interviews, on est déjà un petit peu habitué à parler devant une caméra et être soumis à des questions, à des interrogations de gens. Donc je n’ai pas eu de problèmes particuliers. C’était juste quand vous avez une journaliste, vous avez parfois des questions un peu bizarres. Deuxième point que j’avais bien en tête, c’était de ne jamais dire quoi que ce soit en off.

Alexandre : Très bien.

Maxence : Même après l’interview, ne pas dire « ah oui, c’était bien ».

Alexandre : Est-ce qu’elle a essayé de te travailler un peu en off pour essayer de t’extirper des infos supplémentaires que tu n’aurais pas données pendant l’interview ou pas ?

Maxence : Pas vraiment. Mais comme l’interview et les différentes séquences, ça a duré 2 heures 30, et que je savais que c’était un reportage de 26 minutes, tu as deux formats 26 minutes et 52, je me suis dit, 2 heures 30 et 26 minutes, je vais passer 2-3 minutes, en gros il y a 2 heures 27 qui vont sauter. C’était assez marrant.

Alexandre : OK, cool. Ça, c’est déjà des bons tuyaux pour expliquer un peu comment ça se passe pour ceux qui n’ont pas encore été interviewés dans les médias. Est-ce que tu as ressenti suite à ta parution sur Arte, tu as l’audience à peu près de cette émission sur Arte ?

Maxence : Complètement. Vox Pop, c’est sur Arte, c’est tous les dimanches soirs à 20 h 15. L’audience est grosso modo entre 350.000 et 450.000 téléspectateurs. Par rapport à mon reportage, on était dans les 350.000.

Alexandre : C’est cool. C’est quand même une belle visibilité, 350.000 personnes qui ont à un moment vu Maxence Rigottier sur les paris sportifs. Ce n’est quand même pas n’importe quoi.

Maxence : Oui, exactement. Comme je te l’expliquais, l’audience en tant que telle de Arte, je ne l’ai pas ressenti immédiatement mais je l’ai surtout ressenti par rapport à un forum de poker qui s’appelle clubpoker.com qui a repris le reportage et ma séquence, c’est l’un des deux plus gros forums de poker en France. Ça m’a permis de récupérer à peu près 400 prospects qualifiés. Ça, c’est assez sympa. Surtout la chose assez sympathique, si vous avez un minimum d’audience, ça m’a permis de délivrer ce reportage à toute ma liste de clients et toute ma liste de prospects, j’ai 8.000 prospects et grosso modo 1.000 clients, donc vous avez bien ce qu’on appelle l’autorité, l’expertise qui se démultiplie. Même je l’ai fait voir à ma tante, à ma mère qui a fait « Waouh, tu es passé à la télé ! »

Alexandre : C’est justement la question que je voulais te poser après : est-ce que tu as senti l’effet « vu à la télé » dans ton entourage ou même comme tu le disais auprès de tes lecteurs ? Il y a vraiment un avant et un après pour toi ou pas ?

Maxence : Complètement. C’est impressionnant. Tu l’avais déjà évoqué dans des séminaires. Il y a plein de gens, vous pouvez leur dire la même expertise, ce que vous voulez, mais à partir du moment où vous êtes passé à la télé ou sur une radio très connue ou dans un journal papier qui est extrêmement connu, il y a le changement de regard qui a lieu.

Alexandre : C’est parfait. Comme tu le disais, il y a un effet de réassurance auprès de tes clients, de tes lecteurs. Ils se disent, finalement je suis bien à la bonne personne, je donne bien mon argent à la bonne personne. Ça c’est énorme parce que justement ils sont super fans et ils deviennent encore plus fans de toi. Surtout pour ton autorité, pour tes pages de vente, tes pages de capture, etc., tu peux toujours rajouter un petit logo « vu sur Arte », c’est vrai que ça fait vraiment la différence. Moi, je l’avais fait des tests sur une page de capture à l’époque où j’avais fait une même page de capture où il y avait des prospects qui venaient sur cette page pour avoir accès à des vidéos. J’avais fait une version sans logo « vu dans les médias » et une version avec. Je crois que la version avec, il y avait 20 % d’inscription en plus. Donc l’autorité dégagée par les médias est absolument énorme. Ce que tu dis, c’est que tu as rebondi sur un forum de poker. Ça c’est la cerise sur le gâteau parce que du coup c’est un peu le cercle vertueux. Il y a des gens qui sont dans ta thématique qui repostent sans que tu ne leur demandes quoi que ce soit cette interview-là. Tu as des gens hyper qualifiés, donc hyper intéressés sur le sujet qui se sont inscrits. C’est énorme.

Maxence : Complètement. De manière générale, quand vous avez des thématiques, moi j’ai identifié, c’est souvent sur ça sur quoi je me focalise, c’est qu’on a la thématique principale, donc c’est les paris sportifs, et ensuite on a les sous-domaines, c’est-à-dire tout ce qui est jeux en ligne. Donc moi, pour mes clients, on a 1 — paris sportifs, 2 — poker, 3 — paris hippiques, 4 — immobilier et 5 — bourse. C’est vraiment la chose qui est englobée, la personne qui est dans ce type d’événements, de formations, elle est intéressée par mes produits et services. Évidemment quand on passe sur des forums de poker, ça permet de ramener toutes les personnes qui jouent au poker et qui par ricochet ont déjà parié au moins une fois dans leur vie.

Alexandre : OK. C’est énorme. Par rapport à cette expérience, qu’est-ce que tu retiendrais comme conseil pour ceux qui veulent se lancer dans la médiatisation de leur activité ? Qu’est-ce que tu leur dirais comme conseil ?

Maxence : Lancez-vous. Et quand vous avez une opportunité, saisissez-la. Parce quand vous êtes de manière passive, c’est tout bénef pour vous entre guillemets, il faut juste dire oui et se rendre disponible. Si vous avez une manière active, comme là je vais l’avoir par rapport à l’Euro 2016 et les Jeux Olympiques, bien mettre en place tes conseils si vous êtes membre de ta formation, ensuite repérer toutes les erreurs à ne pas commettre pour maximiser le profit et diminuer le risque à 100 %.

Alexandre : Finalement les journalistes, ils ne sont pas si méchants que ça ?

Maxence : Non, absolument pas. Ils vont juste sortir une ou deux petites questions pour savoir jusqu’où vous pouvez aller dans votre expertise ou vous titiller. Mais de manière générale ils n’ont aucun intérêt de dire des conneries sur vous.

Alexandre : Oui, clairement. OK. Merci Maxence. Dis-moi, Maxence, pour ceux qui veulent en savoir plus sur toi, où est-ce qu’on peut te retrouver sur tes sites ? Tu peux nous en dire plus.

Maxence : Complètement. Comme je l’ai évoqué, j’ai différents sites Web. Paris sportifs : gagner-de-largent-grace-aux-paris-sportifs.fr. Course à pied : blog-course-a-pied.com. Blogging business : vivre-de-son-site-internet.com.

Alexandre : OK. Merci Maxence. C’est super de t’être prêté au jeu de l’interview. Maintenant, on en sait un peu plus sur ta stratégie médiatique. Est-ce que tu as un dernier mot de la fin pour ceux qui nous écoutent aujourd’hui ?

Maxence : Absolument. Si aujourd’hui vous voulez décupler votre visibilité, augmenter votre sérieux, votre crédibilité et votre autorité auprès de votre audience, passer dans les médias, que ce soit les journaux, la radio ou la télévision, c’est un levier extraordinaire pour multiplier votre business et surtout que la majorité de vos prospects se disent « waouh, lui ce n’est pas n’importe qui, il est quand même passé à tel et tel endroit ». Honnêtement aujourd’hui si vous voyez quelqu’un qui est passé sur un site Web via la télé, vous allez avoir une autorité, une crédibilité supérieure à quelqu’un de lambda.

Alexandre : Super. Conclusion parfaite. Merci Maxence. On se dit à très bientôt. Merci à tous. Ciao.

Maxence : A bientôt.

Vous avez une question ?

Vous souhaitez en savoir plus sur le parcours de Maxence ou sur les méthodes de médiatisation  ? Laissez un commentaire ci-dessous et je vous répondrai !

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.