Ah les mains, ces extensions bien utiles qui nous permettent de nous saisir d’objets, d’exprimer des signes cohérents et de nous alimenter ! Bien pratique, non ? Sauf que… nous avons maintes fois abordé le sujet de la communication non verbale et de son importance sur votre crédibilité, votre légitimité et par là, la cohérence de votre positionnement stratégique. En effet, ce que vous faites de vos mains peut aisément traduire votre état psychologique. Imaginez-vous, un invité qui se gratterait à chaque fois qu’il prend la parole, qui tapoterait la table en face de laquelle il est assis ou qui jouerait avec sa chevalière pendant qu’on lui pose une question… Vous apparaît-il confiant ? Certainement pas ! D’où l’importance du ce sujet clé en matière de média training.

Que faire de ses mains lors d’une interview télévisée ?

Ah les mains, ces extensions bien utiles qui nous permettent de nous saisir d’objets, d’exprimer des signes cohérents et de nous alimenter ! Bien pratique, non ? Sauf que… nous avons maintes fois abordé le sujet de la communication non verbale et de son importance sur votre crédibilité, votre légitimité et par là, la cohérence de votre positionnement stratégique. En effet, ce que vous faites de vos mains peut aisément traduire votre état psychologique. Imaginez-vous, un invité qui se gratterait à chaque fois qu’il prend la parole, qui tapoterait la table en face de laquelle il est assis ou qui jouerait avec sa chevalière pendant qu’on lui pose une question… Vous apparaît-il confiant ? Certainement pas ! D’où l’importance du ce sujet clé en matière de média training.

1) Êtes-vous un zombie ?

Que vous le sachiez ou non, la plupart des gens utilisent leurs mains lorsqu’ils prennent la parole. À vrai dire, c’est un réflexe naturel. Ces mouvements implémentent du sens, donnent de la profondeur à un discours, lui permettant d’avoir une plus large portée et de diffuser un certain degré de conviction et de persuasion.

Si vous pouvez prendre l’exemple de discours politiques, retransmis à la télévision, pour vous apercevoir que la gestuelle est un atout en termes de communication et de développement d’une image crédible (rassemblement, contradiction…), il n’est pas nécessaire de ne s’intéresser qu’aux cas extrêmes. Vous verrez dans la rue, que n’importe quelle discussion est agrémentée de gestes de la main des protagonistes.

La conclusion ? C’est bien évidemment que oui, vos mains doivent être animées, vivantes pendant un passage médiatique télévisé. Dans le cas contraire, vous aurez l’air d’un zombie. Pourquoi ?

Car une absence de mouvements rend votre discours plat et agit inconsciemment sur votre confiance en vous. Impossible de donner autant d’impact à un message sortant d’un corps rigide, prostré et limité dans l’espace qu’à un corps en mouvement.

Bien évidemment, ces mouvements se devront de ne pas refléter votre état de stress. Ne jouez pas avec vos cheveux, ne vous touchez pas la barbe, n’agrippez pas votre stylo ou votre verre d’eau.

2) Ce qui vous empêche d’être naturel affaiblit votre image d’expert

La médiatisation fait peur, impressionne. Au point de douter de l’efficacité d’être tout simplement soi-même. Quand la caméra s’allume, on se met à penser à chaque détail, à chaque partie de son corps, au point de les ériger en obstacles plutôt qu’en outils permettant une meilleure diffusion de notre message.

Pire, certaines personnes, de très mauvais conseils, vous diront qu’il faut limiter vos mouvements au maximum lors d’une interview, afin de dégager une image professionnelle et sérieuse. Quid de la spontanéité ? De la confiance en soi et de la profondeur ? Ne les écoutez pas !

Lors d’un passage médiatique, votre but est d’être aussi naturel que possible, d’oublier qu’on vous observe et de démontrer votre aisance relationnelle. Bien loin d’un état statique et rigide donc. La finalité du langage corporel, et donc des mouvements de vos mains, c’est de créer une interaction, un échange vivant avec votre audience.

Pouvez-vous imaginer une seconde un comique sur scène qui n’utiliserait pas ses mains ? Quelle impression donnerait-il ? Quel impact ses mots auraient-ils sur son public ?

Le problème est lié en grande partie aux attentes qui découlent d’une interview : vous savez que votre image est en jeu et que vous faites face à une opportunité en or de lancer votre business comme il se doit.

Pour rester naturel, vous devez vous désolidariser des retombées probables de telles circonstances. Prenez cela comme un jeu, une simple conversation entre vous et le journaliste à propos du sujet que vous maîtrisez le mieux : votre propre expérience !

3) Mais alors que faire de vos mains concrètement ?

La plus grosse erreur que vous puissiez faire lors d’une interview diffusée à la télévision, c’est de vous focaliser sur vos mains. Ne pensez qu’à votre storytelling et à votre attitude de bon client.

Il est totalement inutile d’en faire trop. Si vous jetez consciemment votre poing en avant ou levez les mains pour démontrer votre conviction, cela ne pourra être crédible que si ces gestes semblent spontanés. Forcés, ils deviendront inefficaces et vous feront passer pour une personne inadaptée à la médiatisation.

Le procédé à adopter ici est donc plus psychologique qu’autre chose. Vous devez prendre conscience que votre langage corporel n’est pas un frein à votre affirmation personnelle et ne remet en aucun cas votre crédibilité en cause, bien au contraire. Il permet de l’asseoir et de démontrer vos qualités d’orateur. En réalité, il vous suffit d’agir comme vous le feriez lors de tout autre échange avec un interlocuteur lambda.

Vos mains ne seront donc des freins à l’établissement d’un statut d’expert qu’à partir du moment où vous commencerez à penser qu’elles peuvent l’être. La psychologie personnelle joue un grand rôle sur les performances médiatiques d’un individu. À vous de passer outre ce détail et de vous concentrer sur ce qui importe vraiment : votre business !

Une réponse à Que faire de ses mains lors d’une interview télévisée ?

  1. Guillaume 28 décembre 2012 à 16 h 48 min #

    Salut Alexandre,

    Je viens de découvrir ton blog, c’est du super bon boulot, félicitation.

    Merci pour cet article, tu me rassures, je suis quelqu’un qui bouge naturellement BEAUCOUP les mains lorsque je parle. C’est ma façon d’être et je ne veux pas m’en défaire.

    Une fois pourtant, quelqu’un qui m’interviewait m’a dit que je bougeais trop les mains et que ma crédibilité en serait entachée …

    Je n’ai jamais pris ce conseil en compte et ton article vient de me prouver que je n’ai pas eu tord 😀

    Amicalement,

    Guillaume

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.