« Pure players », sites informationnels, blogs spécialisés… les plateformes « expertes » pullulent sur la toile afin d’aider le consommateur (ici entendu comme l’internaute lambda) à faire son choix parmi les milliers de produits, formations ou conseils à leur disposition. Potentiellement, votre business est donc un « sujet d’expertise », d’analyse, de ces nouveaux médias interactifs. Une question reste alors en suspens : entretenir des liens avec ces derniers permet-il réellement d’améliorer votre image de marque ? Ont-ils le pouvoir de vous ouvrir les portes d’une médiatisation à plus grande échelle ?

La presse en ligne peut-elle vous aider à médiatiser votre entreprise ?

« Pure players », sites informationnels, blogs spécialisés… les plateformes « expertes » pullulent sur la toile afin d’aider le consommateur (ici entendu comme l’internaute lambda) à faire son choix parmi les milliers de produits, formations ou conseils à leur disposition. Potentiellement, votre business est donc un « sujet d’expertise », d’analyse, de ces nouveaux médias interactifs. Une question reste alors en suspens : entretenir des liens avec ces derniers permet-il réellement d’améliorer votre image de marque ? Ont-ils le pouvoir de vous ouvrir les portes d’une médiatisation à plus grande échelle ?

La presse en ligne, un formidable terrain d’expérience

Nous l’avons souvent répété : toute publicité est bonne à prendre. La logique veut en effet que l’audience des médias se diversifie selon leur mode de diffusion. Un même individu ne sera pas sensible de la même manière à la télévision, qu’à la radio ou à la presse écrite. Cette affirmation vaut évidemment pour les médias en ligne.

Il n’est donc pas dénué de sens de penser qu’en étant présent sur ces réseaux, vous pourrez toucher une population qui n’aurait pas nécessairement suivi votre évolution à travers des médias plus réputés. Et cet avantage non négligeable est loin d’être le seul point à mettre en avant.

  • Un contact facilité : la presse en ligne à cela d’attirant qu’elle est bien moins exigeante que le reste du paysage médiatique. Updatés de manière quotidienne, les diffuseurs sont en perpétuelle recherche d’information sur la toile. Et cela tombe bien, vous êtes en possession d’actualité !  En vous rendant sur ces sites, vous pourrez d’ailleurs voir des rubriques « proposer un sujet » ou « partager une information ». Voilà de quoi vous rassurer sur l’intérêt que ces derniers portent à leurs lecteurs et aux éventuels mises en relation.
  • Une expérience bilatérale : le développement des pure players (sites informationnels se voulant être la relève de la presse écrite) est en pleine expansion. Vous introduire en tant qu’expert et proposer votre contenu ne sera alors pas perçu comme un excès d’audace en ce que ces plateformes cherchent à se démarquer par l’originalité de leur contenu.En réalité, c’est vous qui leur faites une faveur, alors n’hésitez pas à vous faire connaître !
  • Des journalistes moins côtés, mais des journalistes malgré tout : ne soyez pas dupes, ce n’est pas Michel Denisot qui s’occupera de rédiger un article au sujet de votre business si ce dernier intéresse la plateforme contactée. Non, c’est vrai, mais il n’en reste pas moins que les journalistes responsables de ces sites ont leurs entrées dans le paysage médiatique… de quoi simplement construire des liens qui pourraient s’avérer payants par la suite.
  • Une absence de formalisme : dans les faits, il n’y a pas de règles pour contacter la presse en ligne. Le communiqué de presse n’est pas totalement nécessaire et le dossier de presse presque superflu. Dans les faits, un mail bien formulé, démontrant votre savoir-faire et votre impact dans votre domaine d’expertise peut faire l’affaire. L’approche étant gratuite, voilà un bon moyen d’engranger de l’expérience en termes de relations presse !

La presse en ligne et le cercle vertueux de la médiatisation

Une trace de vous dans un média, n’importe quel média, signifie que votre contenu a assez de valeur pour être érigé en tant qu’information et être partagé au grand public. À ce titre, il est donc évident que oui, un passage médiatique, même sur le Net, peut être bénéfique. C’est une première étape, un catalyseur permettant de renforcer votre image de marque.

Pour que cet apport soit réel, vous devrez faire figurer vos passages médiatiques sur votre blog ou site internet (dans votre Newsroom) et en faire la publicité sur les réseaux sociaux (sans oublier de répondre aux commentaires sur le site proposant votre interview).

Ensuite, les choses peuvent aller très vite. Ces petites apparitions ne doivent pas être une fin en soi. Elles représentent l’escabeau qui peut vous permettre de mettre le pied à l’étrier. Pourquoi alors ne pas en faire mention (et fournir les liens) lors de vos contacts directs formulés envers les autres médias ?

La concurrence médiatique est telle, que le simple fait d’apparaître sur différents sites peut vous permettre d’éveiller l’intérêt d’autres journalistes, travaillant sur d’autres canaux (presse écrite, radio, télévision). N’oubliez pas que ces derniers font un travail de veille permanente et qu’une bonne prestation ne sera pas ignorée. À vous donc de prendre les devants et de vous appuyer sur vos passages médiatiques en ligne pour continuer à partager votre image en diversifiant les réseaux de diffusion.

La presse en ligne est en réalité le premier maillon de la chaîne : elle vous permettra de vous faire les dents, que cela soit dans le développement d’une image de bon client ou dans la mise en valeur de votre actualité. Mais alors, comment identifier ces sites ?

Tout simplement en lançant une recherche sur internet. Mais comme je suis sympa, voici un site de listing qui devrait vous aider  : Press Directory

Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Trackbacks/Pingbacks

  1. La presse en ligne peut-elle vous aider &agrave... - 10 avril 2013

    […] « Pure players », sites informationnels, blogs spécialisés… les plateformes « expertes » pullulent sur la toile afin d'aider le consommateur (ici entendu comme l'internaute lambda) à faire son choix …  […]

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.