Le kit presse c’est un peu comme votre dossier de presse : il regroupe tout un tas d’informations et donne aux journalistes un contenu sur lequel ils peuvent s’appuyer pour réaliser un sujet percutant et complet sur votre business. Seulement voilà, pour que ce dernier soit effectivement perçu comme une source informationnelle et non une simple publicité, vous allez devoir cravacher et vous attacher à ne surtout pas parler de vos produits /services. Comment ? Et bien tout simplement en regroupant vos informations sous la bannière d’un angle choisi correspondant aux attentes des journalistes, et en y introduisant un outil primordial pour faire connaitre votre blog, votre manifeste. Le manifeste, comme vous le savez sans doute, est l’un des facteurs les plus importants pour construire votre image d’expert. Ce dernier prend la forme d’un livret électronique (ou e-book) que vous rédigez dans le but de partager votre passion et votre connaissance dans un domaine précis avec le grand public afin de lui donner les conseils les plus efficaces. Ce dernier est distribué gratuitement.

Comment réaliser un kit presse ?

Le kit presse c’est un peu comme votre dossier de presse : il regroupe tout un tas d’informations et donne aux journalistes un contenu sur lequel ils peuvent s’appuyer pour réaliser un sujet percutant et complet sur votre business. Seulement voilà, pour que ce dernier soit effectivement perçu comme une source informationnelle et non une simple publicité, vous allez devoir cravacher et vous attacher à ne surtout pas parler de vos produits /services. Comment ? Et bien tout simplement en regroupant vos informations sous la bannière d’un angle choisi correspondant aux attentes des journalistes, et en y introduisant un outil primordial pour faire connaitre votre blog, votre manifeste. Le manifeste, comme vous le savez sans doute, est l’un des facteurs les plus importants pour construire votre image d’expert. Ce dernier prend la forme d’un livret électronique (ou e-book) que vous rédigez dans le but de partager votre passion et votre connaissance dans un domaine précis avec le grand public afin de lui donner les conseils les plus efficaces. Ce dernier est distribué gratuitement.

1) Vision passionnée VS vision commerciale

L’erreur la plus récurrente quand on cherche à être médiatisé est de vouloir mettre son professionnalisme et la qualité de ses produits en avant, de telle sorte qu’on passe pour un opportuniste cherchant à instrumentaliser la presse à des fins commerciales. Votre but est de renier cette approche et de vous présenter comme un passionné ayant une vision atypique de votre marché concurrentiel basée sur un témoignage unique et une expérience solide.

  • Votre manifeste comme preuve de votre implication personnelle : Pour que votre kit presse touche effectivement les journalistes, vous devez adopter un positionnement stratégique bien différent de celui d’un commercial qui tente de refourguer sa marchandise coûte que coûte. Votre manifeste sert d’introduction, de preuve tangible que vous êtes un passionné avant tout (sa gratuité abonde d’ailleurs dans ce sens). Votre message est alors bien plus important que le produit en lui-même. Votre rédaction a pour but d’aider les consommateurs et non de les convaincre. C’est après l’avoir lu que le public s’intéressera plus en détail à votre blog et à la possibilité d’y effectuer des transactions financières.
  • Un kit presse construit pour séduire : une fois vos angles de communication choisis (écologie, développement d’un point de vue local….) vous devez regrouper et organiser tous vos documents de façon à coller à ces derniers. Votre positionnement stratégique se voudra ainsi logique et démontrera votre attachement à apporter du neuf et à créer de la valeur ajoutée dans ces domaines. Ce qui doit ressortir de votre kit presse, ce n’est pas votre force de persuasion, mais bien votre implication sur un sujet qui apparaît alors comme vital à vos yeux. C’est cette passion qui séduira les journalistes et donnera à votre témoignage une dimension toute particulière, digne d’un sujet médiatique : vous avez un message à faire passer, et pas seulement un produit à vendre pour payer vos factures.

2) Votre kit presse en 4 étapes :

La confection d’un kit presse répond à quelques impératifs que vous devez respecter pour vous assurer des retours positifs de la part des journalistes avec lesquelles vous entrez en contact. Et n’oubliez pas, tous vos documents doivent être articulés autour de votre manifeste et de vos angles de communication : voici la marche a suivre :

  • 1) Une biographie en guise d’introduction : on ne vous demande bien évidemment pas de rédiger un CV, cela serait trop « officiel » et soyons réalistes, relativement peu intéressant. Présentez-vous comme l’auteur du manifeste que vous avez rédigé et parlez des faits marquants de votre parcours en lien avec les angles de communication que vous aurez préalablement choisi (si vous axez votre kit presse sur le développement local, vous pourrez parler de vos initiatives en partenariat avec la mairie ou les acteurs locaux de votre région, par exemple). La rédaction pourra prendre la forme d’une liste (toujours plus simple à traiter pour les journalistes) et se présenter sous la forme d’un fichier PDF.
  • 2) Une photo pour mettre en scène votre manifeste : votre kit presse devra aussi contenir une photo de vous, portant votre manifeste permettant une personnalisation de votre travail ainsi qu’une mise en valeur de votre livret électronique. Pour une efficacité accrue de ce rendu visuel, vous pouvez faire correspondre cette photo avec votre angle de communication (si vous parlez d’écologie, faites cette photo en pleine nature).
  • 3) Un contenu médiatique pour prouver votre valeur : si vous avez déjà été médiatisé, quel que soit le support, vous pouvez joindre à votre kit presse certains des passages médiatiques vous concernant. Vous rassurerez ainsi les journalistes, leur démontrant que vous n’êtes pas n’importe qui et que l’intérêt de vous médiatiser est réel puisque déjà concrétisé.
  • 4) Le manifeste comme base de votre kit presse : vous devrez évidemment joindre votre manifeste à votre kit presse. Veillez cependant à fournir la toute première version de ce dernier. Elle contient sans doute moins d’incitations commerciales ou de liens vers votre page de vente. N’oubliez pas, vous ne faites pas ici de publicité, vous bâtissez votre statut d’expert. De plus, tous les journalistes ne liront pas votre manifeste, mais pourront le citer dans leur sujet, ce qui poussera l’audience à se le procurer.

Vous n’avez plus qu’à créer un dossier ZIP ou RAR, à y joindre les documents ci-ennoncés et à le nommer d’une façon anodine. Soyez mâlin et évitez les « kit presse » ou « dossier de présentation » qui paraissent trop formels et qui seront sans doute comparés à des spams et envoyés directement dans la corbeille des journalistes. Voilà, votre kit presse et prêt, et il ne vous reste plus qu’à l’envoyer aux journalistes dont vous voulez avoir l’opinion !

, ,

3 réponses à Comment réaliser un kit presse ?

  1. Stéphane de QuiRecherche 3 juin 2012 à 13 h 51 min #

    Très intéressant, je n’avais pas pensé à la conception d’un kit presse, je me contente généralement d’un dossier de presse et de communiqués divers.
    Merci pour cette nouvelle piste à exploiter !

  2. Luc mister-no-stress 11 juin 2012 à 17 h 28 min #

    Bravo pour cet article très pro !
    On sent que tu sait de quoi tu parles.
    En plus tes passages radios et télé montrent tes résultats, ça rassure.
    Merci pour tout
    A bientôt
    Luc

    • Alexandre 12 juin 2012 à 9 h 06 min #

      Bonjour Luc,

      Merci pour ton commentaire.

      Je vois que tu commences aussi à t’intéresser concrètement au sujet avec ton passage du M6, félicitations. Je connais un peu l’émission « C’est ma vie » car j’ai été contacté plusieurs fois par la rédaction mais rien n’a été concrétisé pour le moment.

      C’est aussi quelque chose à prendre en compte dans sa médiatisation : toutes les prises de contact n’aboutissent pas forcement à un passage médiatique. Je dirai qu’environ 1/3 des prises de contact aboutissent à quelque chose de concret pour ce qui est du milieu de la télévision.

      Pour la presse et la radio, je dirai environ 1/2 car c’est plus facile et rapide à mettre en place (tout est en interne, il n’y a pas ce rapport de force entre la production et le diffuseur).

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.