Les relations presse, c’est un peu le fondement de la médiatisation. Si votre carnet d’adresses est vide, vous aurez bien du mal à obtenir des résultats dans vos démarches visant à faire connaître votre business du grand public. Or, nous l’avons dit, il est essentiel de cultiver ce domaine, de développer une image de bon client et de soigner votre communication vis-à-vis des professionnels qui pourraient vous permettre de fixer votre positionnement stratégique.

Comment le guide des relations presse et de la communication peut vous aider à devenir médiatique ?

Les relations presse, c’est un peu le fondement de la médiatisation. Si votre carnet d’adresses est vide, vous aurez bien du mal à obtenir des résultats dans vos démarches visant à faire connaître votre business du grand public. Or, nous l’avons dit, il est essentiel de cultiver ce domaine, de développer une image de bon client et de soigner votre communication vis-à-vis des professionnels qui pourraient vous permettre de fixer votre positionnement stratégique.

S’il est vrai que vous pouvez vous adresser à des sites de routage pour diffuser vos documents officiels (communiqués et dossiers de presse) et ainsi toucher les journalistes, la méthode peut s’avérer onéreuse et vous prive du sacro-saint contact direct, celui qui justement pourrait tout changer. Il vous reste la possibilité de prospecter sur internet, en recherchant une par une, les adresses mails des interlocuteurs que vous jugerez pertinents…

Mais cela vous demandera du temps, beaucoup de temps. Et c’est sans compter sur les contacts ainsi élagués, alors qu’ils auraient pu vous être utiles. La solution à votre problème ? Le guide des relations presse et communication !

Une référence dans le monde médiatique

Le guide dont nous parlons représente un annuaire des professionnels du monde médiatique. Noms, adresses mails et parfois postales, numéros professionnels… on y trouve tout le nécessaire pour réaliser une campagne de communication ciblée, efficace, et permettant de s’introduire directement auprès des journalistes. Une véritable mine d’or quand on connaît les retombées matérielles dont on peut bénéficier après quelques passages médiatiques réussis.

Non loin de s’arrêter à ce simple partage, ce guide (ou ces guides devrais-je dire, il en existe plusieurs, distribués par différents éditeurs sous différents formats) fournit aussi tout un ensemble d’informations légales au sujet des services de communication de différentes institutions légales (ministères, autorités administratives indépendantes, mairies, préfectures, conseils régionaux, associations, syndicat…).

Voilà de quoi affiner votre discours et pourquoi pas vous fournir de nouvelles ressources (ne serait-ce que pour organiser des événements majeurs dans votre région ou obtenir des financements pour certains projets).

Le guide des relations presse est une mine d’or. Les informations diffusées y sont vérifiées et actualisées chaque année. Si ce dernier n’est pas gratuit, son coût représente une réelle bagatelle en comparaison avec la pertinence du recensement qu’il présente (vous pourrez vous en procurer un pour une cinquantaine d’euros).

Consultable sous format papier ou directement en ligne, vous n’avez aucune excuse pour passer à côté d’un outil qui s’avérera nécessairement décisif dans vos démarches pour permettre à votre business de se démarquer.

Un outil fastidieux, mais complet

Vous le verrez lorsque vous serez en possession du guide des relations presse : la base de données est gargantuesque. Bien évidemment, il vous faudra filtrer les informations et étudier la cohérence de votre communication selon le type d’interlocuteurs choisis.

Il est certain que votre discours ne peut être similaire face à un responsable communication d’une grande enseigne avec qui vous aimeriez entamer un partenariat qu’avec un journaliste spécialisé dans votre domaine d’activité (bien que les deux puissent se faire le relais de votre actualité et vous permettre de toucher de toujours plus nombreux prospects).

L’autre avantage du guide des relations presse, c’est qu’il permet une identification claire et précise des professionnels à qui vous pouvez vous adresser. L’organisation de l’ouvrage est ainsi faite que des chapitres entiers sont consacrés aux agences de presse, aux journalistes audiovisuels et à leurs rédactions. Cela est une aubaine en ce qu’un contact adressé à la mauvaise personne représente la plupart du temps un coup dans l’eau.

En termes numéraires, c’est environ 8000 professionnels de la communication issus de la presse nationale et internationale qui sont recensés dans le guide presse et communication. Un joli petit carnet d’adresses qui vaut décidément l’investissement et vous permettra de prendre une longueur d’avance sur vos concurrents en matière de relations avec le monde médiatique.

Si cet article ne propose pas d’arguments chocs, c’est sans doute parce qu’un tel outil ne nécessite pas une publicité outre mesure. Sa seule mention le rend incontournable. Quand on sait à quel point il est difficile (et important) de joindre les journalistes et d’entretenir une image de bon client, autant dire qu’il représente l’arme ultime.

Alors c’est vrai, vous perdrez un peu de temps à feuilleter l’ouvrage… mais cela vous évitera de payer les frais exorbitants requis par un attaché ou une agence de presse, tout en étant certain de pouvoir joindre les bonnes personnes. De quoi organiser une veille de votre médiatisation et vous-même décider de votre politique communicationnelle (type de discours et de contacts, timing, relances…). Que demander de plus ?

Une réponse à Comment le guide des relations presse et de la communication peut vous aider à devenir médiatique ?

  1. Opto 21 août 2013 à 9 h 45 min #

    Merci pour cet article complet et très instructif 😉

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.