Comme chacun sait, la médiatisation offre une opportunité en or de diffuser du contenu et d’envoyer un message fort à un vivier de prospects toujours plus étendu. Les sujets médiatiques ont en effet cette force, leur permettant d’être considérés comme pratiquement indiscutables pour le grand public, donnant toute sa crédibilité à une actualité ainsi mise en relief. Le paradoxe de ce mécanisme, c’est que la décision d’entrer en contact direct avec les journalistes est souvent mise de côté, de par le mysticisme et les préjugés qui entourent la fonction de professionnel médiatique. Pourtant, si vous êtes impliqué dans une association, l’obtention d’un temps de parole peut être facilitée, puisque s’opposant à la notion de besoin de reconnaissance personnelle. Alors oui, je peux faire connaître mon association grâce à la médiatisation !

Comment faire connaître mon association grâce aux médias ?

Comme chacun sait, la médiatisation offre une opportunité en or de diffuser du contenu et d’envoyer un message fort à un vivier de prospects toujours plus étendu. Les sujets médiatiques ont en effet cette force, leur permettant d’être considérés comme pratiquement indiscutables pour le grand public, donnant toute sa crédibilité à une actualité ainsi mise en relief.

Le paradoxe de ce mécanisme, c’est que la décision d’entrer en contact direct avec les journalistes est souvent mise de côté, de par le mysticisme et les préjugés qui entourent la fonction de professionnel médiatique.

Pourtant, si vous êtes impliqué dans une association, l’obtention d’un temps de parole peut être facilitée, puisque s’opposant à la notion de besoin de reconnaissance personnelle. Alors oui, je peux faire connaître mon association grâce à la médiatisation !

1) Faire connaître mon association grâce à mon désir d’aider mon prochain

Contrairement à un entrepreneur, une personne impliquée dans la vie associative peut se prévaloir de défendre le bien-être collectif, en opposition à une soif de culte personnel. Il est alors bien évident que les notions de valeur ajoutée et d’intérêt du grand public ne sont pas à démontrer.

Une association ayant pour but de mettre en relation un groupe de personnes dans l’optique de trouver des solutions à un problème donné, les médias restent sensibles aux causes ainsi défendues. Mais encore faut-il oser franchir le cap.

Comme toute autre personne voulant obtenir un passage médiatique, je devrais pour faire connaître mon association, me plier à certaines exigences formelles (notamment dans les méthodes de rédaction des documents officiels comme le communiqué ou le dossier de presse). Ces dernières représentent tout simplement les règles, les bases de l’échange journalistique.

Une fois ceci intériorisé, les démarches pourraient payer très rapidement.

Dans le cas d’une association, il est alors conseillé de commencer à contacter les diffuseurs locaux de l’information. Journaux, télévisions, sites internet spécialisés, il vaut mieux commencer « petit » afin de véritablement jouer sur l’aspect géographique de la structure (ce qui permettra une plus grande affluence lors de réunions et de voir les problématiques traitées faire figure d’actualités dans la région).

Pour faire connaître mon association, je peux (et devrais) aussi lancer un site internet, reprenant les enjeux de la lutte dans laquelle je suis engagé. Cela démontre ma volonté de ne pas passer sous silence mes croyances et de faire réagir mes concitoyens.

Une fois ce dernier en place, je pourrais commencer à contacter webmasters de pure players (sites internet informatifs) et de blogs s’intéressant à mon domaine d’expertise afin de leur proposer des interviews et de renforcer le message que je veux partager.

Encore une fois, il paraît important de ne jamais oublier que je ne fais que représenter un organisme et que ce dernier mérite d’être reconnu. Cette réalité, les médias n’ont aucune difficulté à la reconnaître… alors autant passer à l’action le plus rapidement possible !

2) Faire connaître mon association en matérialisant mon implication personnelle

En tant que membre d’une association, j’ai aussi tout intérêt à organiser une veille médiatique, afin d’identifier les vecteurs pouvant me permettre d’intervenir et de faire connaître le point de vue de la structure que je défends.

Pour faire connaître mon association, je pourrais alors commenter les publications relevant de la niche sur laquelle j’évolue, échanger avec les lecteurs, ajouter les journalistes auteur de réflexions intéressantes sur mes réseaux sociaux et continuer à leur communiquer les avancées de mon combat.

Il est important d’adopter une image de bon client. Celle d’une personne alerte, qui n’est pas dans la critique excessive mais préfère suivre le débat et intervenir uniquement au moment de faire preuve d’une certaine capacité d’analyse.

Plus la parole de mon association se rapproche d’une expertise crédible, plus les médias auront tendance à y répondre, à vouloir s’impliquer dans ma démarche, ne serait-ce que pour entretenir cette vision humaniste et proche des gens dont ils raffolent.

Jamais je n’hésiterais à téléphoner, envoyer un mail ou un message privé à un journaliste qui semble être apte à reprendre mon contenu et à le partager à grande échelle. Après tout, les professionnels médiatiques sont aussi des êtres faits de chair et d’os, ils ont tous les droits d’avoir des convictions personnelles et d’adhérer à mon mouvement.

Pour faire connaître mon association, pour résumer, je dois me placer dans la même position qu’un entrepreneur qui veut crédibiliser sa production : je dois me positionner en tant qu’analyste, que défendeur des valeurs qui me sont chères, tout en incluant l’opinion médiatique à mes réflexions.

La médiatisation d’une association est sans doute le mécanisme le plus aisé à mettre en place, mais encore faut-il s’en donner les moyens ! Proactivité, volonté d’échange et ouverture d’esprit devront être au menu, si mon but est de réellement faire connaître mon association.

2 réponses à Comment faire connaître mon association grâce aux médias ?

  1. Ribes Anie 22 février 2015 à 23 h 36 min #

    Bonjour,

    Nous sommes sur la même longueur d’onde !!!
    J’ai fondé en 1986 mon association « La Comète Ecole d’Art » Association loi 1901, 30 ans bientôt, que notre association cultive l’idée d’une permanence de l’Art auprès des nouvelles générations, adolescents et jeunes adultes. (Un petit laboratoire pédagogique et de création).
    J’ai donc une expérience de terrain. Or la crise économique nous a fragilisées. Nos finances sont aux plus bas. Nous avons un défi à relever, notre survie !
    Nous lançons une pétition sous forme d’appel aux dons. Les Médias peuvent nous être utiles. Ce qui actuellement nous manque c’est les contacts avec les eux.
    Qu’en pensez-vous?
    Cordialement.
    Anie RIBES

    • Alexandre 26 février 2015 à 18 h 55 min #

      Bonjour,

      Vous trouverez les contacts des journalistes dans la rubrique contact des supports que vous souhaitez viser.

      Il y aussi la fichier presse et j’en parle dans cet article :

      http://www.devenez-mediatique.com/fichier-presse/

      Alexandre

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.