La médiatisation, je vous en parle dans tous les articles que vous pouvez lire sur ce blog. Mais dans le fond, qu’est-ce que cela signifie vraiment « être médiatique » ? C’est vrai, vous savez maintenant comment rédiger un communiqué de presse, un dossier de presse, comment développer votre storytelling… Oui, mais après ? Que se passe-t-il ? Doit-on rester bien sagement assis devant son bureau en attendant les coups de fil ou continuer les démarches ? On a parlé de « momentum médiatique », mais ce dernier se provoque-t-il ou faut-il bénéficier d’un coup de pouce du destin ?

Que signifie "Être médiatique" et comment le devenir ?

La médiatisation, je vous en parle dans tous les articles que vous pouvez lire sur ce blog. Mais dans le fond, qu’est-ce que cela signifie vraiment « être médiatique » ? C’est vrai, vous savez maintenant comment rédiger un communiqué de presse, un dossier de presse, comment développer votre storytelling… Oui, mais après ? Que se passe-t-il ? Doit-on rester bien sagement assis devant son bureau en attendant les coups de fil ou continuer les démarches ? On a parlé de « momentum médiatique », mais ce dernier se provoque-t-il ou faut-il bénéficier d’un coup de pouce du destin ?

1) Pour devenir médiatique, il faut d’abord être médiatisable

La différence entre ces deux termes est énorme, gigantesque, monstrueuse. Être médiatisable, c’est tout l’enjeu du développement de votre image de marque. Aussi professionnel, intelligent, sympathique que vous soyez, vous ne saurez jamais appelé à être cité par les médias si vous ne vous pliez pas aux règles de ce monde si particulier…

  • Une production médiatisable : lorsque vous contactez la presse pour obtenir un passage médiatique, vous ne pouvez bien évidemment pas vous baser uniquement sur votre personnalité pour amadouer les journalistes. Votre but est de montrer la qualité de vos produits ou de vos services sous un angle très particulier. Celui de la valeur ajoutée et de l’apport vis-à-vis de la clientèle. On ne vous croira pas sur parole, si vous débarquez avec vos gros souliers en clamant haut et fort que ce que vous proposez va révolutionner votre marché : vous devez le prouver. Et pour ce faire, votre positionnement doit impérativement s’apparenter à celui d’un client. En quoi votre blog ou business peut-il intéresser le grand public ? Qu’avez-vous de plus que les autres ?
  • Une véritable actualité : mettez-vous 5 minutes à la place des journalistes. Ils reçoivent tous les jours des centaines de sollicitations du même ordre que la vôtre. Pourquoi devraient-ils faire de votre business un sujet médiatique potentiel ? La réponse se trouve dans la création d’information. Ce que vous diffuserez à la presse, ce n’est pas la création d’un aspirateur, c’est la création de L’ASPIRATEUR qui va permettre à la ménagère d’oublier ses contraintes quotidiennes, lui faire économiser du temps, qui a été travaillé en favorisant l’ergonomie pour éviter les douleurs lombaires…bla bla bla. Vos produits ou services, pour être repris par la presse, doivent littéralement apporter quelque chose de neuf dans votre secteur d’activité.
  • Une personnalité de bon client : le contact avec la presse est en lui-même important. Les journalistes sont des gens occupés, pressés, parfois distants. Il vous faut vous démarquer de la masse en personnalisant vos approches, et en démontrant que vous n’êtes pas effrayé par le monde médiatique. Politesse certes, mais sérieux et professionnalisme avant tout. Les journalistes ne vous font pas une faveur en vous accordant une interview ou en vous consacrant un sujet, c’est vous qui leur offrez une actualité sur un plateau d’argent. Le tout, bien évidemment, en respectant les règles de la bienséance et en préparant un discours efficace, concis, évocateur. Globalement, vous n’aurez que quelques minutes (avant d’obtenir un passage médiatique) pour prouver que vous valez le coup et que vous supporterez tous types de pressions.

2) Comment entretenir votre médiatisation

Une fois que le contact est établi, le passage médiatique se concrétise. De l’article sur un blog d’information à l’interview télévisée, vous êtes dorénavant médiatisé ! Mais puisque nous avons décidé de jouer sur la sémantique, j’attire votre attention sur le fait que de voir votre nom apparaître de la sorte sur une source extérieure, ne fait pas de vous une personnalité médiatique. En clair, il vous reste du boulot !

  • Instaurer le cercle vertueux de la médiatisation : avoir obtenu une interview ou un article traitant de votre actualité, c’est bien…mais cela n’est pas suffisant pour faire de vous une personne médiatique. En réalité, ce n’est que le premier jalon du chemin qui vous reste à parcourir. Inutile de vous dire donc, que d’attendre que des milliers de commandes soient réalisées grâce à cela est utopique. La chance que vous avez en revanche, c’est que votre nom est maintenant assimilable à une source informationnelle. Vous devenez par là, une personne dont l’expertise peut apporter quelque chose, dont la parole se renforce.  Votre objectif ? Vous servir de ce nouvel outil pour démontrer aux autres diffuseurs d’information que vous êtes un bon client.
  • Du passage médiatique à la création de votre newsroom : la newsroom, c’est un encart sur votre blog qui sera réservé au traitement de votre actualité sur d’autres supports. Que vos passages médiatiques soient sous le format vidéo, audio, ou écrit, ils devront figurer à cet emplacement. Le but ? Prouver à vos visiteurs que votre légitimité est reconnue en dehors des limites de votre lectorat. Votre parole est reprise par d’autres plateformes, des business qui se nourrissent de l’actualité, qui cherchent des avis d’experts.
  • L’élan du progrès : l’important quand vous commencez à faire des apparitions, c’est de ne pas vous reposer sur vos lauriers ou penser que vous venez d’atteindre votre but. Tous les journalistes ne vous répondront pas, ou ne sembleront pas intéressés. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils n’iront pas de temps à autre voir votre blog pour évaluer vos progrès et ainsi faire évoluer leur opinion sur votre travail. Une personne « médiatique » n’est pas uniquement un expert qu’on peut voir ici ou là, c’est une personne qui travaille à la stabilisation, au développement de son activité afin de renforcer, de dépasser le stade qui lui a permis d’en arriver là où elle est. De plus, votre présence dans les médias vous assure une certaine facilité à promouvoir vos nouveaux produits ou services. Mais gardez bien à l’esprit que ces derniers doivent voir le jour, sans quoi tout l’intérêt qu’on vous porte finirait par disparaître.

Pour résumer : qu’est-ce qu’être médiatique ?

La simple multiplication des passages médiatiques ne peut suffire à définir ce phénomène. En réalité, c’est même plus un état d’esprit qu’un processus quantifiable. Être médiatique, s’est créer un contenu de qualité, intéressant, novateur, développant de la valeur ajoutée, et être capable de l’expliquer, de le mettre à la portée du plus grand nombre via différents canaux de diffusion, sans jamais interrompre le développement de son expertise.

Être médiatique, c’est savoir piquer la curiosité des médias, dans le but de faire partager son savoir en opposition à une idée de vanité personnelle. Et surtout, surtout, être médiatique, c’est savoir établir une relation de séduction à deux niveaux : un premier où vous satisferez à l’image du bon client, et un second où vous permettrez à votre auditoire de s’identifier à vous.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Revue #Carrière Hebdo de @SemeUnActe N°26 | Semeunacte.com - Cultivateur De Leaders - 26 janvier 2013

    […] Que signifie « Être médiatique » et comment le devenir ? par Devenez Médiatique […]

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.