Pour capter l’intérêt des journalistes et enfin obtenir le(s) passage(s) médiatique(s) dont vous rêvez pour faire décoller votre blog et renforcer de façon importante votre crédibilité et votre image de marque (et ainsi votre chiffre d’affaires par l’attraction de nouveaux prospects), vous devez savoir comment communiquer sur vos évènements ou sur vos produits de manière percutante et professionnelle. Pour ce faire, l’une de vos meilleures armes repose sur la rédaction de communiqués de presse. Mais qu’est-ce qu'un communiqué dans le fond ?

Comment concevoir un communiqué de presse en béton armé ?

Pour capter l’intérêt des journalistes et enfin obtenir le(s) passage(s) médiatique(s) dont vous rêvez pour faire décoller votre blog et renforcer de façon importante votre crédibilité et votre image de marque (et ainsi votre chiffre d’affaires par l’attraction de nouveaux prospects), vous devez savoir comment communiquer sur vos évènements ou sur vos produits de manière percutante et professionnelle. Pour ce faire, l’une de vos meilleures armes repose sur la rédaction de communiqués de presse. Mais qu’est-ce qu’un communiqué dans le fond ?

C’est un moyen de diffuser du contenu en lien direct avec votre business ou votre blog. En créant de l’information et en démontrant sa valeur ajoutée auprès des journalistes, le communiqué de presse  vous permet d’assurer votre statut d’expert et de devenir une source crédible et incontournable pour tout ce qui se rapporte à votre activité et votre marché. Cette pratique requiert cependant des efforts, si ce n’est financiers, d’ordre rédactionnels et de mise en page. Afin de vous aider à la création de communiqués de presse efficaces, clairs et professionnels, nous nous attarderons aujourd’hui sur les techniques de leur développement, mise en forme et diffusion.

Pour ne plus être à la traîne au niveau de votre communication et enfin parvenir à délivrer votre message dans les meilleures conditions, prenez grand soin de respecter la démarche mise en lumière dans cet article : vous allez enfin découvrir comment rédiger un communiqué de presse cohérent et impactant !

 1) Les impondérables du communiqué de presse

Avant de vous lancer dans une rédaction à tâtons, vous devez disposer de matières premières. Ce que j’entends par là ? Tout simplement le fait que vous devez être conscient des éléments qui doivent impérativement figurer dans votre communiqué de presse (et la manière de les exprimer). Ces derniers vous fourniront un cadre de rédaction et une logique de construction qui sont incontournables dans la création d’un contenu qui remplit sa mission : attirer l’attention des professionnels du monde médiatique.

  •  Une nature à définir : connaissez vous la différence entre un communiqué de presse et une publicité ? Si ce n’est pas le cas, c’est que vous devez absolument lire cet article jusqu’à la fin ! Trop de gens font malheureusement cet écueil. Le communiqué de presse est par nature tout sauf un message purement commercial. C’est un document officiel traitant de l’actualité de votre activité. Il introduit un message clair qui porte sur une innovation (un évènement ou un produit) et sur la valeur ajoutée qu’elle confère à son public. Vous ne pouvez pas vous permettre de faire un résumé de ce que propose votre blog, de vos tarifs, ou encore de la satisfaction de vos clients. Vous devez rester relativement neutre et donner envie au journaliste qui recevra votre communiqué de s’y intéresser en le traitant comme une information. Le communiqué de presse n’est pas un argumentaire de vente ou un catalogue de produits finis.
  • Jouez sur la séduction à deux niveaux : à travers le journaliste (qui est votre première cible), vous devez bien garder à l’esprit que vous allez établir une communication avec le grand public. C’est en effet à ce dernier que va profiter le contenu informationnel de votre communiqué de presse. Identifiez les aspects positifs dont pourrait profiter cette audience en assistant à l’évènement décrit ou en utilisant votre nouveau produit. Le tout sans utiliser un angle trop commercial ou agressif. Mettez en lumière l’aspect novateur et profitable de votre contenu. Vous n’êtes pas là pour vendre directement, mais pour séduire et vous faire connaître. Ne faites pas de « passage en force ». Évitez les slogans trop lourds à résonance publicitaire, au risque de ne pas atteindre votre objectif de médiatisation.
  • Des idées simples et des chiffres clés : c’est tout ce dont vous avez besoin. Votre communiqué de presse doit s’appuyer sur un discours clair et concis. Ne vous étalez pas et utilisez des données parlantes. Que ce soit en termes de temps « un dialogues avec nos spécialistes pendant 2 heures… » ou en termes de quantité « un produit déjà utilisé par plus de 80 professionnels… ». N’en faites pas trop non plus, quelques chiffres suffiront, pas besoin de vous acharner à trouver tous les ratios en rapport avec votre activité. N’oubliez pas que la simplicité doit être une règle absolue. Énoncez vos idées de manière précise pour que le journaliste ne se perde pas dans un flot d’informations inutiles.
  • Les questions auxquelles votre communiqué doit répondre : afin de rester dans les limites que définissent les communiqués de presse, vous devez toujours vérifier que votre rédaction répond aux questions suivantes :

  • Qui ? L’organisateur, le nom de votre blog ou de votre entreprise, cela doit apparaître, afin de vous positionner de façon efficace au travers de votre message.
  • Quand ? Si c’est un événement, la date doit bien évidemment figurer de façon lisible, au risque de perdre en efficacité et de ne pas avoir le nombre de visites espérées. Si c’est le lancement d’un produit, là encore, vous devez mentionner quand ce dernier sera disponible, afin de créer un phénomène d’attente et de vendez beaucoup dès le lancement. Jouez sur l’impatience de votre clientèle potentielle.
  • Comment ? Comment répondez-vous aux critères d’innovation où comment va se dérouler votre événement ? comment est-ce organisé, comment apportez-vous votre valeur ajoutée qui vous différencie de la concurrence ?
  • Pourquoi ? Quel est le but du rassemblement ou la finalité du produit lancé ? Dans quel but sa conceptualisation a-t-elle vu le jour ?

Autant de questions qui serviront d’indices de rédaction pour savoir si vous allez dans la bonne direction ou si vous êtes totalement hors sujet. Ne négligez pas ce point, où votre communiqué pourrait finir dans les corbeilles de tous les journalistes contactés :

  • Un message par communiqué de presse et un communiqué de presse par message : c’est une règle d’or ! Comme son nom l’indique le communiqué de presse est un support de communication pour une idée, un élément. Ne faites pas le résumé de toute votre activité ou de votre gamme de produits. Si vous voulez communiquer sur plusieurs nouveautés au même moment, faites plusieurs communiqués. Pourquoi ? Car dans le cas contraire, l’information donnée est confuse et les journalistes ne comprendront pas vraiment le but final de votre requête. De plus cela donne une image négative. L’excès d’enthousiasme étant bien souvent l’apanage des amateurs. Le professionnel se concentre sur un but unique et met tous les moyens existants à sa disposition pour l’atteindre. N’en faites pas trop, soyez précis sur le thème de votre démarche.
  • Les renforts utiles : le dossier de presse. Si votre communiqué ne s’attarde que sur l’un des aspects de votre business, vous pouvez en revanche fournir avec ce dernier un dossier de presse complet. Ce dernier regroupera alors toutes les informations sur votre activité. De l’histoire de la création de votre entreprise à la composition de votre personnel (avec noms et fonctions), en passant par la définition de votre marché, votre gamme de produits ou services… Le dossier de presse servira à affirmer votre positionnement marketing et à faciliter le travail du journaliste s’il décide de convertir ce contact en passage médiatique. Plus vous étayez les informations moins le journaliste devra fournir d’effort et aura tendance à s’intéresser à votre démarche.

2) La rédaction : comment vendre du rêve ?

Maintenant que vous comprenez la nature du communiqué de presse et que vous savez en définir le cadre, il est temps de s’intéresser au cœur de votre contenu : la rédaction. Attention cependant, si cela semble être l’étape la plus simple, certains pièges sont à éviter et certaines limites à respecter. Comme nous l’avons évoqué, un communiqué de presse est un document officiel, il doit donc être rédigé dans les règles de l’art et de manière soignée. Petit descriptif de la marche à suivre :

  • Les mentions obligatoires : vous devez impérativement faire figurer la date de la rédaction sur votre communiqué de presse. Cela permet de justifier l’actualité du sujet et permet au journaliste de ne pas se perdre lors d’une éventuelle relecture. Dans la même optique, vous devez faire figurer la mention « communiqué de presse » sur le rendu final. Tout simplement parce que les journalistes reçoivent tellement des mails chaque jour qu’ils pourraient le confondre avec une publicité et l’envoyer directement à la corbeille ou pire vous classer parmi les émetteurs indésirables, envoyant automatiquement vos e-mails dans les spams…autant dire que cela ruinerait toutes vos chances d’obtenir l’attention que vous méritez. Ces détails aussi minimes soient-ils peuvent faire la différence entre l’échec et le succès, alors pensez-y.
  • Un titre adéquat : pour que votre communiqué donne envie au journaliste de le lire, votre titre ne doit pas être ambigu. En gros caractères vous ferez donc figurer en tant que tel, votre domaine d’intervention. Le journaliste doit comprendre en une fraction de seconde ce qu’il a en-face de lui. Encore une fois, cela s’inscrit dans une logique visant à faciliter son travail et à cibler son intérêt au plus vite. Un titre clair et pas trop long est recommandé. Vous parlez de relooking ou de conseils vestimentaires ? « La nouvelle bible vestimentaire de l’homme » suffira amplement comme accroche principale. Vous pourrez ensuite trouver une meilleure formulation pour introduire votre titres secondaires (ceux qui figureront en entête de vos paragraphes rédigés). Le tout en évitant les jeux de mots ou l’humour qui pourrait être mal perçu. Le mot d’ordre : précision et percussion.
  • Le chapeau : le chapeau est le petit paragraphe d’introduction souvent écrit en caractères gras ou italiques et qui résume l’intérêt du communiqué de presse, tout en introduisant la notion d’intrigue, pour inviter votre lecteur à s’intéresser au reste de votre rédaction. Ce dernier est très important. Pensez comme un étudiant face à une dissertation : l’introduction, c’est 80% du devoir. Ici c’est exactement la même chose ! Le chapeau doit servir d’amorce, il doit attiser la curiosité tout en explicitant les grandes idées que vous allez développer dans les paragraphes suivants. Veillez à ne pas non plus vous étendre trop en longueur pour éviter les redondances dans la suite de votre communiqué de presse.
  • La rédaction des paragraphes : un communiqué de presse doit être court et incisif. Ne dépassez pas une page, pour ne pas lasser votre lecteur avant la fin de ce dernier. Que vous optiez pour 2 paragraphes moyens ou 3 de longueur plus courte, veillez à ce qu’ils soient à peu près équivalents en termes de taille. La proportion est un élément visuel important ! Chaque paragraphe ayant un titre, vous devrez bien les travailler afin de rester percutant et de renouveler  sans cesse l’intérêt du journaliste qui parcourt votre communiqué de presse.
  • Faire apparaître les contacts : il est vital de mettre en valeur vos références pour être recontacté rapidement. Numéro de téléphone, adresse e-mail et titre de votre fonction dans votre business doivent figurer à un endroit où le journaliste ne pourra pas les manquer. Vous pouvez aussi en fin de rédaction rajouter un lien vers votre blog pour donner une nouvelle source informationnelle au journaliste. Votre identification doit être aisée et rapide.

3) La mise en forme : comment capter l’attention en un clin d’œil ?

Une fois votre rédaction achevée, vous devez apporter la touche finale, celle qui fera de votre communiqué de presse celui que le journaliste lira plutôt qu’un autre. La mise en forme est tout aussi importante que la rédaction car elle reflète votre image. À vous d’envoyer une image cohérente et professionnelle.

  • Le format de votre texte et vos pièces jointes : si vous devez envoyer votre communiqué de presse sous format PDF dans un e-mail, il va sans dire que vous ne pouvez pas simplement envoyer un e-mail vierge avec une pièce jointe. Copiez donc votre rédaction finale sur le support mail à envoyer au journaliste tout en précisant que votre communiqué original est en pièce jointe. Vous pourrez aussi ajouter d’autres fichiers qui sauront rendre le travail d’investigation du journaliste plus simple : dossier de presse, photo officielle de votre société (quelque chose de propre, fait par un photographe professionnel de préférence, afin d’assurer votre crédibilité.)…
  • La forme au service du fond : votre rendu final renvoie l’image de votre business. Afin de démontrer votre sérieux et votre capacité à travailler avec les médias n’hésitez pas à demander l’aide d’un graphiste professionnel (freelance ou non, ou même un de vos amis). En quelques heures vous bénéficierez d’un communiqué de presse digne des plus grandes sociétés, et ce pour un budget minime (une centaine d’euros, ce qui est dérisoire si cela vous permet de multiplier les passages médiatiques). Le soin que vous apporterez à l’aspect graphique de votre communiqué peut là encore faire toute la différence avec un communiqué totalement personnel, qui peut parfois paraître brouillon et donc beaucoup moins accrocheur. (vous pouvez par exemple trouver des graphistes professionnels en freelance sur 99designs)
  • L’analyse externe : une fois toutes ces démarches accomplies, votre communiqué de presse est presque prêt. Il ne vous reste plus qu’à le faire lire à quelqu’un d’extérieur à votre business. Dans le meilleur des cas, vous choisirez une personne qui ne sait pas exactement ce que vous faites. Si après lecture vous vous apercevez qu’il/elle comprend le but de votre communiqué, son intérêt, la date de déroulement de l’évènement ou du lancement de produit et qu’il ne vous pose pas de questions sans rapport avec votre entreprise… c’est gagné!

4) La diffusion : comment atteindre vos cibles à coup sûr ?

Après avoir apporté tout le soin nécessaire à la rédaction et à la mise en forme de votre communiqué de presse, la dernière étape pour enfin jouir de ses retombées en termes de médiatisation est celle de sa diffusion. Si c’est un des moments clés de votre communication, votre destin n’est plus totalement entre vos mains. Il vous faudra attendre le retour des journalistes pour matérialiser vos contacts et enfin pouvoir vous exprimer sur une chaîne de télévision, les ondes d’une radio, ou dans la presse écrite. Ceci étant dit, vous pouvez multiplier les approches afin de voir vos chances de succès augmenter sensiblement.

  • Les sites de routage de communiqués de presse : ces sites destinés aux professionnels représentent la moins coûteuse de vos options pour diffuser vos communiqués de presse. Ils vous permettent entre autre d’effectuer un ciblage des médias de manière géographique (national, régional, local) ou technique ( télévision, radios, presse papier). Ces sites sont utiles si votre communiqué de presse est prêt et que vous le savez efficace. Voici une adresse utile : Agence Presstissmo.
  • Les agences de relation presse : Voilà qui s’adresse clairement aux blogs ou business qui commencent à générer un chiffre d’affaires important. En plus de votre propre travail rédactionnel et graphique les agences de relation presse vous apporteront une crédibilité utile dans vos démarches pour toucher les journalistes. Si vous avez un budget à consacrer à votre communication, vous ne le regretterez sans doute pas. Ces agences renforcent votre image qualité et le poids de vos communiqués de presse. Leur impact est non négligeable.
  • L’attaché de presse : afin de vous libérer des contraintes communicationnelles, vous pouvez évidemment faire appel à un attaché de presse (voire un stagiaire si votre budget ne vous permet pas une rémunération à temps plein). C’est sans doute la solution la plus onéreuse, mais au moins le travail sera fait par un professionnel et le fruit de votre investissement devrait être récoltable rapidement.

Vous savez maintenant comment confectionner un communiqué de presse impactant. Il vous reste à attendre les retours journalistiques. Afin de bien maîtriser cette dernière phase du contact médiatique, entraînez-vous à raconter votre histoire (Storytelling) pour parvenir à convaincre les journalistes de l’intérêt de vous recevoir dans leurs émissions. Veillez à bien adapter votre discours à l’angle d’approche des différents médias et journalistes, sans jamais pour autant trahir votre propre image de marque et vos croyances.

Si les retours tardent à venir, n’hésitez pas à relancer les journalistes, après tout ce sont des gens occupés. Une fois que vous parviendrez à leur parler en direct, il vous faudra faciliter leur travail en vous proposant de fournir plus de matériel pour leurs recherches ou convenir vous-même des dates de tournage ou d’interview pour rendre l’organisation de l’évènement moins ardue.

Vous avez toutes les clés en mains, il ne vous reste plus qu’à vous atteler à la rédaction de votre communiqué de presse… Bon courage !

, ,

21 réponses à Comment concevoir un communiqué de presse en béton armé ?

  1. Olivier@euklide 15 février 2012 à 17 h 23 min #

    D’excellents conseils que bon nombre d’entreprises devraient prendre en compte quand je vois ce qu’on m’envoie quotidiennement …

  2. Maxence 15 février 2012 à 18 h 35 min #

    Bonjour Alexandre,

    Merci pour cet article très enrichissant. J’ai refait un communiqué de presse
    grâce à tous tes conseils. 😉 Il ne me manque plus que le design maintenant.

    Toutefois, comme tu l’as parfaitement dit dans l’un de tes articles précédent, il
    y a des dates ou on n’a plus de chances de se faire médiatiser. 😉

    L’Euro de football en juin ou les Jeux Olympiques en août seront des moments
    clés pour moi à saisir avec mon blog de paris sportifs.

    A très vite, j’espère que tu vas bientôt créer une petite formation pas à pas pour
    être médiatisé comme toi. J’ai hâte.

    Maxence.

  3. Opera 1 mars 2012 à 18 h 19 min #

    Article extrêmement instructif, à l’image de ton site que je suis en train de découvrir. Merci Alexandre !

  4. Jeremy Goldyn 9 avril 2012 à 15 h 26 min #

    Bonjour Alexandre,

    Comme c’est la première fois que je viens sur ton blog, je me présente. je m’appelle Jérémy Goldyn, je suis blogueur Entrepreneur et auteur du blog http://www.roadtoentrepreneur.com qui a pour but d’aider les autres à réussir à entreprendre leurs projets.

    Je te connais via le blog de séduction et via le blog WED. Tu dois sûrement très occupé avec tout ça 🙂

    Par contre, comme tu l’as peut-être vu sur le blog WED, je suis également journaliste mais je n’ai jamais réalisé ce genre de mission, je n’ai écrit que pour des magazines.

    Je serais vraiment intéressé à tester tes conseils et venir faire un feedback quand je démarrerais mon produit. Tes conseils sont clairs et faciles à mettre en oeuvre.

    Je pense que si vous démarrez un projet, n’investissez que de l’argent si vous êets sûr que l’impact en vaut la peine. Essayez de voir quels sont les canaux de communication les plus efficaces pour construire votre réputation et développer votre communication.

    Jérémy Goldyn

    • Alexandre 9 avril 2012 à 19 h 09 min #

      Bonjour Jérémy,

      Ton profil est intéressant, pour quels magazines travailles-tu ?

      Concernant les conseils a appliquer et l’investissement que cela demande, il faut vraiment comprendre qu’une médiatisation efficace de son business et de ses produits provoque un véritable retour sur investissement.

      Que ce soit au niveau de la visibilité, de l’autorité et de la nouvelle clientèle…tout est bon dans le cochon 😉 Une stratégie encore trop sous exploitée chez les entrepreneurs/blogueurs.

      Au plaisir,

      Alexandre

  5. Luc mister-no-stress 28 juillet 2012 à 11 h 24 min #

    Bonjour Alexandre,
    J’avais fait un communiqué de presse il y a quelques mois avec très peu de retours…
    Je vois maintenant mes erreurs et ne manquerait pas de consulter ton blog pour la rédaction du prochain…
    Merci et à bientôt
    Luc mister-no-stress

    • Alexandre 28 juillet 2012 à 14 h 16 min #

      Bonjour Luc,

      Avec le nom et le concept de votre blog il y a un fort potentiel médiatique ! Continuez de lire mes articles pour réussir vos prochaines tentatives.

  6. Sandrine de La Belle Affranchie 11 mars 2013 à 12 h 48 min #

    Bonjour Alexandre,
    Merci de partager ton expérience, je découvre ton site car je lance actuellement une nouvelle marque de lingerie grande taille, La Belle Affranchie. je cherche à rédiger un bon communiqué de presse et je trouve tes conseils très intéressants,
    A bientôt,
    Sandrine

  7. Pascal Gibert 5 avril 2013 à 21 h 02 min #

    Bonsoir, votre article est assez sommaire, trop commercial, ces conseils sont bon pour les « Gogos »; en tant que journaliste des articles rédigés de cette manière passent directement dans ma corbeille….

  8. David Braka 24 septembre 2013 à 15 h 18 min #

    Salut Alexandre et merci pour cet article vraiment utile,

    Une petite question importante : Doit-on (peut-on) utiliser le « je » dans un communiqué de presse ? Et du coup, est-ce judicieux de se présenter rapidement ?

    Merci d’avance,

    David.

    • Alexandre 24 septembre 2013 à 15 h 57 min #

      Salut David,

      On écrit toujours un communiqué de presse à la troisième personne comme s’il s’agissait d’un article de presse.

      Le but ? Aider les journalistes à se projeter dans l’écriture d’un article en le proposant un format prêt à l’emploi.

      Alexandre

  9. Marc 28 octobre 2013 à 10 h 04 min #

    Très intéressant. En tant que blogueur, je reçois quotidiennement des communiqués de presse, et tous ne sont pas aussi bien formulés.

  10. Cedric 26 janvier 2015 à 9 h 22 min #

    Salut Alexandre,

    Merci pour tes fiches pratiques, elles sont magnifique 🙂

    Bon j’ai toujours un peu de mal à faire la différence entre le communiqué et dossier de presse donc si j’ai bien saisie, le communiqué est une « version allégé » du dossier de presse.

    En tout cas je ne savais pas que tu avait aussi été l’auteur de l’e-book look, une vraie merveille aussi ce petit guide 😉

    Bien à toi,

    Cédric

    • Alexandre 26 janvier 2015 à 10 h 49 min #

      Hello Cedric,

      Le communiqué de presse est un document bref (1 page, 500 mots). Il sert à informer.

      Le dossier de presse est un document complet (plusieurs pages, des médias…). Il sert à présenter.

      Merci pour ton compliment 😉

      Alexandre

  11. Delphine 24 avril 2015 à 13 h 58 min #

    Bonjour Alexandre,

    Je suis étudiante en communication et justement, je cherchais de la documentation en plus pour pouvoir réaliser mon exercice qui est d’établir un communiqué de presse relatif à un évènement. Ton article m’aide beaucoup et je suis vraiment contente de découvrir ton blog, je pense venir y jeter un oeil de temps en temps.

    Bonne continuation à toi et à bientôt !

  12. Maïmouna 10 juin 2015 à 12 h 37 min #

    C’est formidable de partager ses connaissances. Merci pour toutes ces astuces qui me servent vraiment. La communication est essentielle!!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ressources | Pearltrees - 16 février 2012

    […] Un message par communiqué de presse et un communiqué de presse par message : c’est une règle d’or ! Comment concevoir un communiqué de presse en béton armé ? Le guide ultime. | Devenez Médiatique […]

  2. Curation de contenu : le mashup mélange les genres ! | CommNation-Relations Publiques et Marketing Internet - 27 février 2012

    […] « Comment concevoir un communiqué de presse en béton armé ? Le guide ultime. » […]

  3. Savoir se vendre auprès des médias | % - 15 juin 2012

    […] Il s’agit de trouver un sujet qui intéressera potentiellement le public et qui ne fait pas trop « commercial ».  Cela éveillera l’intérêt du journaliste qui pourra couvrir la nouvelle (ce qui n’est pas le cas quand le sujet est de nature commercial). La rédaction doit respecter une certaine forme; il est possible de trouver des modèles de communiqués sur le web. De plus, votre communiqué de presse se doit d’être clair, concis et précis. Idéalement, il doit tenir sur une page, posséder un titre évocateur et des sous-titres en gras et avoir une présentation aérée. Un bon communiqué de presse est créatif, et répond toujours aux questions suivantes : qui ? quand ? quoi ? comment ? pourquoi ? Pour en savoir plus, je vous invite à lire un excellent article d’Alexandre Roth, Auteur, entrepreneur & coach médias : comment concevoir un communiqué de presse en béton armé. […]

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.