Dans un contexte où image de marque, positionnement stratégique et communication pointue à l’attention d’une clientèle toujours plus importante font partie des prérogatives de l’entrepreneur, nous nous accorderons sur le fait que la médiatisation représente sans doute l’une des meilleures solutions, si ce n’est la plus profitable, pour étendre la portée de votre message et conférer un aspect de crédibilité et de professionnalisme à votre business. Comme nous l’avons souvent mis en exergue, les passages médiatiques sont des garants de qualité, des informations comprises par le grand public comme des vérités absolues. Pour ne pas passer à côté du phénomène, il convient de bien comprendre le fonctionnement de médias. En s’intéressant de plus près à ces interlocuteurs d’un type très particulier, il est en effet certain que votre communication ne s’en verra qu’améliorée.

Comment fonctionnent les médias et comment vous pouvez tirer votre épingle du jeu ?

Dans un contexte où image de marque, positionnement stratégique et communication pointue à l’attention d’une clientèle toujours plus importante font partie des prérogatives de l’entrepreneur, nous nous accorderons sur le fait que la médiatisation représente sans doute l’une des meilleures solutions, si ce n’est la plus profitable, pour étendre la portée de votre message et conférer un aspect de crédibilité et de professionnalisme à votre business.

Comme nous l’avons souvent mis en exergue, les passages médiatiques sont des garants de qualité, des informations comprises par le grand public comme des vérités absolues. Pour ne pas passer à côté du phénomène, il convient de bien comprendre le fonctionnement de médias. En s’intéressant de plus près à ces interlocuteurs d’un type très particulier, il est en effet certain que votre communication ne s’en verra qu’améliorée.

1) Fonctionnement des médias : la mise en relief de la valeur ajoutée

Nous le répétons souvent, et pour cause, le rôle des médias est de faire le pont, de s’imposer en tant qu’intermédiaires entre une actualité au caractère important et ses cibles privilégiées (les prospects de la niche concernée). Un journaliste est alors chargé de partager, de diffuser des informations dont le grand public peut faire usage. Son rôle est de constater l’utilité d’une production à grande échelle.

Sachant cela, vous comprenez alors que votre storytelling doit s’appuyer en priorité sur les apports, la valeur ajoutée dégagée par vos produits ou services, dans le but de satisfaire les besoins identifiés de votre public. Les médias étant des garants de la qualité et de la performance d’une entreprise prise pour sujet, vous devez comprendre cette nécessité de clarté et de séduction à deux niveaux  pour obtenir des passages médiatiques permettant un élargissement de votre auditoire.

Les journalistes sont en perpétuelle recherche de sensationnel et de nouveauté. Il vous revient donc d’adapter votre communication à leur destination afin de prouver que votre activité peut elle aussi être considérée comme porteuse, voire révolutionnaire. C’est donc bien du point de vue du néophyte, de l’éventuel client que vous devriez vous placer lors de la rédaction de vos documents officiels. Impossible de rester dans le technique ou le pompeux si vous voulez vraiment être considéré comme un expert.

Le fonctionnement des médias est en réalité très simple : les journalistes donnent la parole aux entrepreneurs capables de démontrer leur impact sur leur niche, la pertinence de leur production et leur capacité à rester au contact d’une population qu’ils donnent sincèrement l’impression de vouloir aider.

Tant que vous resterez dans une logique de reconnaissance personnelle ou que vous ignorerez le côté fédérateur de votre communication, vos documents auront peu de chance d’être seulement lus. Votre priorité, c’est donc de définir les meilleurs angles d’approche afin de mettre en valeur votre business…et de prouver son impact sur votre marché concurrentiel !

2) Le fonctionnement des médias : une concurrence au service des professionnels

La chance que les professionnels voulant se faire connaître ont, c’est indubitablement le fait que le monde médiatique est orgueilleux, concurrentiel. Les rapporteurs de l’information n’hésitent donc pas à « s’échanger » leurs sujets médiatiques (et les noms des intervenants y étant liés) dans le but de donner encore plus de relief à une information traitée.

Ainsi, les journalistes ont toujours un œil sur les différents échelons et canaux de la médiatisation, afin d’identifier les sujets les plus intéressants. Le personnel d’une chaîne de télévision n’hésitera alors pas à faire un reportage sur un professionnel mentionné dans un article de journal et vice-versa.

C’est cette logique qui permet à toute personne de profiter de ce que l’on appelle le cercle vertueux de la médiatisation. Une bonne performance dans un média, même local (gazette de quartier, radio à faible audience, blog, pure player…) vous permettra d’appuyer votre communication envers des professionnels plus influents. Si votre contenu a été pris pour sujet, c’est qu’il fourmille d’informations utiles. Vous aurez donc beaucoup plus de chances d’être considéré comme un véritable expert si votre nom et votre business apparaissent dans la presse.

Ce climat de concurrence et d’échanges est en réalité tellement réel, qu’il arrive fréquemment qu’une personne ayant accordé une interview soit à nouveau sollicitée, sans même avoir à établir de contact, par d’autres journalistes, afin de creuser son histoire et de réaliser un « meilleur sujet » que celui auquel elle a pris part. Un système qui devrait vous pousser à réfléchir avant de refuser une tribune que vous pourriez estimer comme étant de moindre importance !

En se penchant sur le fonctionnement des médias, on s’aperçoit rapidement que l’image du reporter de terrain à la recherche de scoops est largement éloignée de la réalité des faits. Les journalistes restent des personnes lambda, optant la plupart du temps pour la facilité.

Ce qui les intéresse, ce sont les sujets qui ne requièrent qu’une intervention minime (ce qui est rendu possible par la confection de dossiers de presse efficaces) et prouvant un certain impact auprès du grand public. Autant dire que vous avez toutes les cartes en main pour vous faire connaître, donc !

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.