Comme vous en êtes conscient, le positionnement stratégique d’une structure lui permet d’être facilement assimilée et appréhendée par ses prospects. Or, de nos jours, la plupart des recherches de professionnels, quels que soient leur secteur d’activité et leur spécialisation, se font en ligne, sur les moteurs de recherche. Tout entrepreneur qui se respecte se doit donc d’avoir un site internet ou blog, servant de vitrine à son savoir-faire et capable de répondre aux aléas d’un marché ainsi que de dissiper les éventuels doutes des visiteurs. Le but ? Développer une bonne image de marque, capable de séduire et de fixer votre légitimité et votre crédibilité dans le temps. Un autre avantage est évidemment la capacité du webmaster à partager son actualité sur le Net. En effet, la médiatisation via la presse en ligne permet de fortifier les liens vous unissant à votre clientèle et d’élargir cette dernière. La question du jour est alors très simple : comment s’assurer d’une bonne E-réputation ?

Comment avoir une bonne image de marque grâce à la presse en ligne ?

Comme vous en êtes conscient, le positionnement stratégique d’une structure lui permet d’être facilement assimilée et appréhendée par ses prospects. Or, de nos jours, la plupart des recherches de professionnels, quels que soient leur secteur d’activité et leur spécialisation, se font en ligne, sur les moteurs de recherche. Tout entrepreneur qui se respecte se doit donc d’avoir un site internet ou blog, servant de vitrine à son savoir-faire et capable de répondre aux aléas d’un marché ainsi que de dissiper les éventuels doutes des visiteurs.

Le but ? Développer une bonne image de marque, capable de séduire et de fixer votre légitimité et votre crédibilité dans le temps. Un autre avantage est évidemment la capacité du webmaster à partager son actualité sur le Net. En effet, la médiatisation via la presse en ligne permet de fortifier les liens vous unissant à votre clientèle et d’élargir cette dernière. La question du jour est alors très simple : comment s’assurer d’une bonne E-réputation ?

1) Garantir une bonne image de marque grâce à une veille médiatique

Contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, il n’est pas particulièrement difficile d’obtenir des passages médiatiques sur la toile. Tout repose en réalité sur une volonté personnelle de faire connaître son business et sur la capacité à partager un storytelling basé sur les notions de valeur ajoutée et d’intérêt du grand public.

Votre première tâche pour stabiliser une bonne image de marque, c’est donc de soigner vos publications et contenus pouvant apparaître sur votre encart personnel et vos réseaux sociaux. Les idées d’expertise et de qualification doivent découler de vos écrits, de vos produits et de vos interventions. Réactivité, ouverture et disponibilité seront donc au programme lorsque vos éventuels clients vous poseront des questions.

Mais pour véritablement faire exploser votre E-réputation, vous allez devoir vous mettre en action, essayer d’identifier les différentes tribunes qui vous sont ouvertes, afin de pouvoir vanter les mérites de votre entreprise (ou de votre blog), sans jamais opter pour un discours trop commercial.

Votre rôle, c’est de vous ériger en tant que professionnel capable de répondre aux besoins identifiés de vos cibles prioritaires.

Très simplement, vous pourrez alors contacter les webmasters de sites concurrents afin de leur proposer des articles invités ou des interviews. Ces derniers permettent de faire passer vos idées à un nouveau lectorat, d’obtenir des liens en dur vers votre encart et permet au site vous accueillant, de lui-même susciter plus d’intérêt (l’interaction entre professionnels a tendance à fasciner les internautes).

Vous y mènerez donc des réflexions objectives sur les aléas de votre niche, sans jamais parler directement de votre production (uniquement par sous-entendus, voire en conclusion de vos articles).

Plus intéressant encore, vous pouvez entrer en relation avec ce que l’on appelle les pure-players (sites internet informationnels du type Huffington post, Atlantico ou encore le Journal du Net). Ces derniers sont mis à jour quotidiennement et sont toujours à la recherche d’actualité.

Pour y obtenir un droit de parole et ainsi vous assurer d’une bonne image de marque, il vous suffira en réalité de vous rendre dans les sections prévues à cet effet (« proposez un article » ou « nous contacter »). Vous rédigerez alors un e-mail clair, expliquant à la manière d’un communiqué de presse, en quoi vos informations peuvent aider les lecteurs.

Si cette campagne de communication devra être effectuée à grande échelle (vous trouverez des listes entières de pure-players sur internet, ne serait-ce qu’en inscrivant ces mots sur votre moteur de recherche), vous pourrez être certain que si votre message est cohérent, un journaliste finira par revenir vers vous.

La médiatisation en ligne est par définition la plus accessible, la plus « facile » à mettre en place, en ce que les contenus sont tous les jours publiés par milliers et que les webmasters recherchent véritablement à se démarquer les uns des autres : une véritable opportunité de vous forger une bonne réputation !

2) Newsroom, attitude de bon client… la panoplie idéale pour une bonne réputation en ligne !

Si la médiatisation en ligne est aussi proche des professionnels, c’est parce que les médias qui mettront en exergue votre expertise sont eux aussi en quête de reconnaissance. Si certains se sont déjà fait un nom, il n’empêche qu’ils soient en perpétuelle recherche de liens et de sujets hors du commun pour augmenter leur visibilité et améliorer leur référencement naturel.

Dans le cadre d’un échange de bons procédés, vous vous appliquerez donc à faire figurer les passages médiatiques obtenus, même les plus insignifiants, dans un espace dédié à votre représentation en ligne : une newsroom.

Voilà qui permettra à vos hôtes de bénéficier d’une contrepartie grâce aux liens ainsi mis en valeur.

En outre, vous savez sans doute qu’un professionnel médiatisé profitant d’une bonne réputation est une personne amicale, toujours prompte à ouvrir le dialogue avec les journalistes et à démontrer l’étendue de son savoir-faire (la fameuse image du bon client).

N’hésitez donc pas à suivre les publications (voire à les commenter) des médias sur lesquels vous êtes intervenu et à conserver les coordonnées des journalistes rencontrés (même virtuellement) afin de garder les canaux de communication ouverts (vous pourrez ainsi leur adresser un mot gentil de temps à autre, et surtout les informer en priorité de vos actualités brûlantes).

Dans un contexte où tout se fait dorénavant en ligne, il est clair que l’E-réputation d’un professionnel est cruciale. Cette affirmation est d’ailleurs renforcée par le poids que prennent aujourd’hui les réseaux sociaux. Fort heureusement, bénéficier d’une bonne réputation sur la toile est bien moins difficile que ce qu’on peut croire.

Il suffit en réalité de véritablement impulser le contact avec les journalistes et de soigner le message qu’on leur transmet… rien d’impossible à votre échelle, donc !

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

© 2015. Tous droits déposés.